Mouvement pour un cyclisme crédible

Actualités

Grand Prix de la Somme, Grand Prix d'Isbergues et Mondial CLM par équipes

En prenant la troisième place du Tour de la Somme vendredi Mickaël Delage avait placé le week-end du Trèfle sous de bons auspices… Oui mais une chute qui implique trois des siens dans le Grand Prix d'Isbergues c'est beaucoup et tout le système électrique de la voiture de Marc Madiot qui explose à Valkenburg, c'était un signe que finalement on n'allait pas se marrer beaucoup.

Grand Prix de la Somme, Grand Prix d'Isbergues et Mondial CLM par équipes

« Dans le Tour de la Somme, il y a eu une sacrée course pour commencer, dit Yvon Madiot, et une échappée de 13 coureurs s’est faite à la jambe. Il y avait là Mickaël Delage mais aussi des sprinteurs, Jimmy Casper (Ag2R-La Mondiale) et Adrien Petit (Cofidis). Ce n’était pas simple… »

Il y avait aussi deux coureurs de La Pomme-Marseille qui détenaient la clé du final. Yvon a suggéré à Mickaël de se méfier de Siskevicius, vainqueur d’une étape du Tour du Limousin, il a ciblé Clément Koretzky. Siskevicius a attaqué à 15 kilomètres de l’arrivée, Mika a été le seul à rouler avec les sprinteurs dans son sillage. De quoi tergiverser un peu…

« Et Siskevicius a gagné, poursuit Yvon. Et Koretzky qui avait suivi a fini deuxième devant Mika Delage qui est en forme ! »

Dimanche, dans le Grand Prix d’Isbergues, la course a été animée par la seule échappée de Vaubourzeix (La Pomme-Marseille) et Lalouette (Roubaix-Lille Métropole).

« Et quand la course s’est animée grâce au vent à 50 kilomètres de l’arrivée, explique Yvon, un coureur de l’équipe Argos-Shimano a provoqué une chute. J’en avais trois dedans ! Arnaud Démare, touché à la hanche, a abandonné et a subi des examens qui se sont avérés rassurants mais sa saison est terminée. Il effectue ses débuts professionnels, il faut le préserver. Dans la chute, il y avait aussi Mika Delage et Arthur Vichot, tous deux sélectionnés en équipe de France dans une semaine. Ils sont écorchés et Arthur va devoir passer voir l’osthéopate… »

La victoire est revenue à Degenkolb et la Coupe de France a été définitivement remportée par Samuel Dumoulin.

Dans le même temps se disputait le championnat du monde de contre la montre par équipes à Valkenburg, achevé par la FDJ-BigMat à la 22e place.

« On a commencé la journée en voulant brancher deux haut-parleurs sur la voiture, dit Marc Madiot, et tout a sauté. Plus rien ne fonctionne ! Dans le contre la montre on a perdu Geoffrey Soupe très rapidement (10 km). Il était super bien samedi à l’entraînement, il n’était pas bien dimanche. Puis on a perdu David Boucher après 30 kilomètres mais il se remet à peine de sa chute à l’entraînement il y a une semaine. Nous avons fini à 4, avec Mathieu Ladagnous qui était en difficulté dans le final. Sandy Casar, Anthony Roux et Jérémy Roy marchaient fort mais ce n’était quand même pas suffisant… »

Partager sur Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Myspace

Commentaires

Réagir à cet article

*Votre email ne sera pas visible.

Nous avons bien reçu votre commentaire.

Il sera modéré dans les plus brefs délais.

Merci de votre participation.

Calendrier des courses 2010

Galerie vidéo

Découvrez sur Dailymotion la chaîne officielle FDJ L'Équipe