Mouvement pour un cyclisme crédible

Actualités

Paris-Bruxelles, Grand Prix de Fourmies

Pas de doute, fidèle à lui-même, Jérémy Roy prépare avec beaucoup de professionnalisme sa première participation au champion du monde de contre la montre pour lequel Laurent Jalabert l'a sélectionné. Il s'est échappé toute la journée durant le Grand Prix de Fourmies.

Paris-Bruxelles, Grand Prix de Fourmies

Il était fort bien accompagné dans cette échappée, avec Freire (Katusha), Morkov (Saxo Bank-Tinkoff), Bodrogi (Team Type 1-Sanofi) ou Colin (Roubaix-Lille Métropole) et en dépit du rythme donné à la course par les hommes de tête, il ne leur jamais été possible de se mettre à l’abri. A 75 kilomètres de l’arrivée, ils n’avaient que 2 minutes d’avance avec, sans cesse, des coureurs essayant de sortir du peloton pour les rejoindre.

A 3 km de l’arrivée, ils n’étaient plus que 3 en tête, Morkov, Freire et Bak (Lotto-Belisol) justement revenu de l’arrière et attaquant, sans se retourner pour aller remporter une victoire probante.

Celui qui avait dominé Sandy Casar dans une étape du Tour d’Italie a devancé de quelques secondes le peloton réglé au sprint par le Norvégien Kristoff (Katusha).

« Yauheni Hutarovich est tombé dans le final, précise Marc Madiot, et a juste eu le temps de reprendre sa place dans le peloton. Arnaud Démare n’avait pas de super sensations et comme c’était déjà le cas samedi dans Paris-Bruxelles, revenu à Tom Boonen, on va être vigilant. Si Arnaud est encore en délicatesse le week-end prochain dans le Tour de la Somme puis le Grand Prix d’Isbergues, nous aurons la sagesse de l’arrêter ! »

Partager sur Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Myspace

Commentaires

Réagir à cet article

*Votre email ne sera pas visible.

Nous avons bien reçu votre commentaire.

Il sera modéré dans les plus brefs délais.

Merci de votre participation.

Calendrier des courses 2010

Galerie vidéo

Découvrez sur Dailymotion la chaîne officielle FDJ L'Équipe