l'Actualité

toutes les actualités

Alexandre Géniez cumule les maillots

le 24 août 2016 - Tour d'Espagne, étape 4
Contre toute attente, une nouvelle échappée, forte de vingt-et-un coureurs, a trompé la vigilance du peloton au lendemain de la très belle victoire d’Alexandre Géniez et une nouvelle fois un coureur français, le jeune Lilian Calmejane (Direct Energie), a levé les bras. Au sommet de la plus haute falaise d’Europe Alexandre Géniez a conservé son maillot à pois et celui du classement par points.

Au départ de Betanzos et à entendre les directeurs sportifs de toutes les équipes, il ne faisait aucun doute qu’une échappée verrait le jour et elle s’est dessinée dans la première difficulté. 21 coureurs se sont projetés à l’avant, pas un seul de l’équipe FDJ mais Alexandre nous a expliqué pourquoi.

Au début, dit-il, j’avais imaginé prendre  des points si c'était facile, mais dans la première ascension le panneau ‘’1 km du sommet’’ était mal placé et je me suis fait piéger”. Ses équipiers avec lui…

Seule l’équipe Movistar qui détenait le maillot rouge a roulé et l’écart était encore de 5 minutes à 25 kilomètres de l’arrivée. La victoire ne pouvait plus échapper à l’un des attaquants. Calmejane s’est impose en solitaire et son dauphin, le Colombien Atapuma (BMC) a endossé le maillot de leader.

Je suis très surpris, dit Alex qui a laissé filer le peloton des costauds dans le final, je n'avais pas imaginé que l'échappée arrive au bout, surtout que Movistar avait l'air de contrôler la journée. Je pensais qu'ils voulaient gérer l'échappée, surtout que c'était une arrivée qui pouvait plaire à Valverde. Après, ils ont laissé partir et quand il y a eu trois minutes, on a vu que c'était foutu. Peut-être que ce qu'ils voulaient, c'était donner le maillot et économiser des forces en vue du général, mais on peut pas dire qu'on s'attendait à ça. C'était une étape où, si tu n'es pas un pur grimpeur, tu n'as rien à espérer, donc il fallait tenter."

Kenny Elissonde a fini dans le peloton et détient sa place dans le Top 30 du classement general mais ça reste encore anecdotique.

Vos commentaires

Publié le 24 août 2016 à 15:28, par Jac34
Seconde étape où je vois arriver un Kenny qui est loin d'être à la ramasse. Et si c'était lui qui se révèle pendant cette Vuelta ? En tout cas, je constate que pour l'instant il répond présent. Aller Kenny.... pas de leader désigné à la FDJ pour cette course, il faut mettre le paquet!!