l'Actualité

toutes les actualités

Anthony Roux échappe au désastre

le 03 mai 2015 - Grand Prix de la Somme
Il y a de quoi être désemparé. Sébastien Joly officiait aujourd’hui en tant que directeur sportif de l’équipe FDJ engagée dans le Grand Prix de la Somme. Il y a vu presque toute son équipe victime d’une chute massive à 40 kms de l’arrivée. Anthony Roux, septième, est le seul à y avoir échappé.

« Nous étions partis à six avec Johan Lebon en reprise mais encore fatigué. Il a abandonné au contrôle de ravitaillement, explique Sébastien. Les gars étaient bien concentrés, concernés par la course et par notre envie de faire un résultat dans une course durcie par le mauvais temps et le vent. Il y a eu cette chute provoquée par un coureur qui a touché la roue avant d’Arnold Jeannesson. Ça roulait à 50 km/h. Quatre de nos coureurs ont été impliqués.

Arnaud Courteille et Marc Sarreau qui ne se sont pas fait mal, Yoann Offredo dont une cheville a enflé, et Arnold Jeannesson, blessé au visage et conduit à l’hôpital pour des soins. Il est touché au menton, la lèvre supérieure a été recousue, il a une dent cassée et a des bandages sur les deux mains et aux deux genoux. Quand je le vois, à la sortie de l’hôpital, je pense que sa participation au Giro n’est pas acquise. Il doit encore passer des radios. On fera le point mardi. C’est dommage parce qu’après son début de saison compliqué, il avait aujourd’hui de très bonnes sensations.»

Anthony Roux se trouvait un peu derrière ses équipiers au moment de la chute et s’il a été freiné, il a réussi à revenir dans le peloton qui s’était morcelé et à recoller avec la tête de course. Quelques secondes derrière un trio finalement réglé par Jauregui (Ag2r-La Mondiale).

« C’est évidemment la satisfaction de la journée, poursuit Sébastien. Anthony marche bien, il est content de ses sensations et il sera dans le coup cette semaine dans les Quatre Jours de Dunkerque. J’espère que Yoann Offredo pourra disputer cette épreuve comme initialement prévu. »

Vos commentaires