l'Actualité

toutes les actualités

Anthony Roux est dans le coup

le 31 juil. 2016 - Classica San Sebastien
Anthony Roux a bien négocié l’après-Tour. Six jours après en avoir fini sur les Champs-Elysées, il a pris la onzième place de la Clasica San Sebastien gagnée par Mollema (Trek-Segafredo) et marquée par la chute simultanée d’Arthur Vichot et Alexandre Géniez.

Comme tous les ans, cette course s’est jouée dans le final et c’est la raison pour laquelle Marc Madiot et ses hommes ont décidé avant le départ de laisser se développer les mouvements sans eux. Bien leur en a pris, le travail des équipes Orica-Bikes Exchange et Movistar a eu raison de la première échappée de 6 hommes et du contre de dix unités qui s’était lancé à leurs trousses.

C’est au pied du Jaizkibel qu’Alexandre Géniez, trompé par un saut de chaine, a été victime d’une chute, entraînant avec lui le champion de France Arthur Vichot qui a eu de la chance puisque son poignet s’est pris dans la roue de son équipier.

"Tous les deux sont bien égratignés mais ne s’en tirent pas mal, assure Marc Madiot, mais ce sont quand même deux cartouches qui nous ont manqué dans le final. Tout s’est décidé dans la dernière côte et si Mollema qui a fini seul, Gallopin (Lotto-Soudal), Valverde (Movistar)et Rodriguez (Katusha) qui ont fini dans cet ordre, étaient costauds, Anthony Roux devait avoir de bonnes jambes. Il finit onzième, tout près des points et il y avait sans doute moyen de faire mieux mais ce n’est pas mal du tout !"

Vos commentaires