Vous aussi vous rêvez de porter les couleurs du Trèfle ?
Ça tombe à pic, car nous avons le plaisir de vous annoncer le retour de la boutique Equipe Cycliste FDJ !
Pour profitez de nos produits, rendez-vous sur le http://www.madewis-eboutique.com/index.php/site/liste/5114/1

l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Courteille fait craquer Chris Froome !

le 02 mai 2017 - Tour de Romandie, Etape 4
La quatrième étape du Tour de Romandie que l’on savait décisive a été gagnée par Simon Yates (Orica-Scott) qui a fait coup double avant le contre la montre final dimanche à Lausanne mais elle a une nouvelle fois permis à l’équipe FDJ de s’exprimer. Après un très gros travail d’Arnaud Courteille au pied de la côte finale vers Leysin qui a fait craquer Froome (Team Sky), David Gaudu a pris la dixième place de l’étape, confortant son Top 20 au général.

Disputée sous un beau soleil, cette étape de moyenne montagne proposait un enchaînement d’ascensions que huit coureurs ont mis à profit pour s’échapper.

 

 

"Il marche fort, on le savait, mais il l’a confirmé !" Y.Madiot

 

 

Clarke (Cannondale-Drapac), Kochetkov (Katusha-Alpecin), Van der Sande (Lotto-Soudal), Armee (Lotto-Soudal) et Chérel (ag2r-La Mondiale) se sont débarrassés de De Gendt (Lotto-Soudal), Pasqualon (Wanty-Groupe Gobert) et Reguigui (Dimension Data) dans la montée du Jaunpass, avalé à toute allure par le peloton. Au sommet, le Trèfle comptait quatre des siens dans un groupe réduit, Arnaud, David, Sébastien Reichenbach et Johan Le Bon qui est en très bonne condition.

 

 

La course s’est intensifiée dans le col de Pillon où Chérel s’est isolé seul en tête. Au sommet, Yates est sorti du peloton, entraînant avec lui Buchmann (Bora-Hansgrohe), le surprenant Ait el Abdia (UAE-Elmirates) et Kochetkov (Katusha-Alpecin). Reprenant le reste de l’échappée avant Mickael Chérel, leur avance était d’une minute au pied de Leysin où Arnaud Courteille est entré dans le jeu. Sa très vive accélération avec David Gaudu dans son sillage a étiré le peloton et surtout mis en difficulté Froome qui a été distancé.

 

« On avait prévu de mettre un sac pour mettre David Gaudu en tête de groupe, qu’il ne reste pas englué, dit Yvon Madiot. C’est Arnaud Courteille qui l’a fait et ça fait bien plaisir tant il a manqué de chance ces dernières saisons en accumulant les pépins de santé. Il marche fort, on le savait, mais il l’a confirmé ! »

 

 

"Des Top 10 en montagne dans des courses World Tour, à 20 ans, ce n’est pas commun" Y.Madiot

 

 

Cette dernière ascension a été mis à profit par Porte (BMC) pour s’isoler et revenir sur le groupe Yates. Conscient qu’il sera avantagé demain par le contre la montre, l’Australien a roulé jusqu’aux derniers 200 mètres. Derrière lui, le groupe s’est amoindri et David Gaudu, sur une pente ne lui convenant pas, a signé un nouveau Top 10, le troisième en World Tour cette saison !

 

« David dit que ça va, il est satisfait, dit en souriant son directeur sportif. Quand les gros vissent sur le grand plateau dans la pente, il manque de force mais il va bien. Des Top 10 en montagne dans des courses World Tour, à 20 ans, ce n’est pas commun. Et n’oublions pas que l’an dernier il faisait des courses de 120 à 140 kilomètres. Sébastien Reichenbach a fini une dizaine de secondes derrière lui. Fatigué, c’était dur pour lui aujourd’hui et c’est normal parce qu’il est resté un mois et demi sans courir. »

 

Pour finir, le Tour de Romandie propose dimanche un contre la montre plus difficile et plus technique que d’ordinaire. Johan Le Bon y obtiendra sans doute le meilleur résultat pour le Trèfle.

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires