l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Courteille n’est plus le même coureur !

le 12 juin 2015 - Critérium du Dauphiné, étape 7
Arnaud Courteille n’est plus le même coureur. Il y a deux semaines, il finissait le Giro et il s’en trouve transformé.

Echappé dans la deuxième étape du Critérium du Dauphiné en direction du Parc des Oiseaux, il a récidivé jeudi sur celle de Pra Loup avant de figurer dans le groupe restreint des costauds dans une inoubliable sixième étape marquée par le coup de force de Nibali (Astana) aujourd’hui.

« Ce que fait Arnaud cette semaine, dit son directeur sportif Thierry Bricaud, c’est vraiment très bien. Il répond présent tous les jours et cette période va être importante pour sa carrière. Il n’est plus le même coureur… »

Jeudi, dans le difficile col d’Allos, Arnaud avait été victime des coups de boutoir du Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) et était rentré dans le rang avant le sommet.

Il aurait pu se contenter de ses deux échappées mais il a eu la confirmation, dans des conditions météorologiques dantesques, de son excellente condition physique sur la route de Villard-de-Lans.

Partie sur un rythme ultra rapide, la course a été mise à profit par Nibali pour attaquer après seulement 70 kilomètres. L’Italien a fait voler le peloton en éclats et quand il s’est reformé, Arnaud était là, plutôt fringant.

Le rythme s’est encore accéléré dans le final, précisément dans les Gorges de la Bourne où ça ne cesse de grimper mais il s’est accroché pour aller chercher un top 20 (19e) sur la ligne d’arrivée.

Au cours de cette étape, Arnold Jeannesson a abandonné, de même que Murilo Fischer qui a besoin de repos après avoir disputé le Giro.

Vos commentaires