l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Démare a évité une très grosse chute

le 25 août 2016 - Tour du Poitou-Charentes, étape 2
Un sprint, cette fois gagné par Van Asbroeck (LottoNL-Jumbo) a conclu la deuxième étape du Tour du Poitou-Charentes et si privé de ses lanceurs Arnaud Démare n’avait pas le moyen de jouer la victoire, il a réussi dans les 100 derniers mètres à éviter la chute survenue juste devant lui et qui a jeté à terre de nombreux coureurs sur toute la largeur de la route.

« Arnaud est passé entre les vélos, explique Yvon Madiot, et personne de l’équipe FDJ n’a été pris dans cette chute. Sans cela, je pense que notre sprinteur aurait fini dans les 10 premiers comme la veille mais il n’aurait pas gagné. Sans Mickael Delage, il a perdu un peu ses repères, il a du mal à se placer. Il a perdu la roue de ses équipiers à 3 kilomètres de l’arrivée, il est revenu mais trop loin. Cette journée courue une nouvelle fois sous une forte chaleur (37°) a confirmé la grande difficulté de Marc Sarreau et Daniel Hoelgaard dans la canicule ! »

Après cette étape, Arnaud était chagriné mais son directeur sportif voit dans l’étape disputée jeudi matin de bonnes raisons d’espérer.

« L’arrivée de cette demi-étape est disputée en montée à Chatellerault, poursuit Yvon, là-même où Sébastien Chavanel avait gagné il y a quelques années. Ca lui ira mieux. »

L’après-midi, les coureurs disputeront un contre la montre de 23 kilomètres autour de Chatellerault. Jérémy Roy et Anthony Roux vont pouvoir se faire plaisir.

Vos commentaires

Publié le 25 août 2016 à 14:38, par denis billamboz
Il y a quelques gros rouleurs sur la ligne de départ mais Roy, Roux, Konovalovas... peuvent espérer un bon classement. Démare peut même défendre u top 10 au CG.