l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Démare a levé les bras, il est fou de joie !

le 29 mai 2015 - Tour de Belgique, étape 2
Grand moment de joie à Herzele pour toute l’équipe FDJ. Arnaud Démare s’est imposé dans la deuxième étape du Tour de Belgique en s’imposant nettement devant Tom Boonen (Etixx-Quick Step) et Jürgen Roelandts (Lotto-Soudal), s’offrant sa première victoire cette saison.

Dans la voiture de Christophe Mengin qui le conduisait à l’hôtel après le protocole, le champion de France ne cachait pas sa joie.

« Quel soulagement ! Je suis content mais je l’étais déjà la veille après ma deuxième place. Je me dis que ça y est, c’est parti ! Aujourd’hui, c’était une belle étape avec des pavés et des monts, A un moment donné, c’était chaud. Ça a commencé à attaquer dans tous les sens à 70 kilomètres de l’arrivée. Nous ne pouvions pas laisser partir des coureurs dangereux, appartenant aux équipes Lotto-Soudal, BMC ou Etixx-Quick Step. Mes équipiers ont contrôlé au mieux. Le peloton a explosé dans le dernier tour, nous étions 25 et j’étais tout seul mais j’ai focalisé sur l’équipe de Boonen. A deux kilomètres de l’arrivée, j’étais dans son sillage. Les Lotto ont pris les choses en main dans le dernier kilomètre mais j’ai déclenché mon sprint au bon moment. Je suis passé, j’ai gagné avec une longueur dans un faux-plat très légèrement montant. C’était hier l’anniversaire de ma copine mais je ne pense pas qu’elle m’en voudra que je lui offre ce cadeau avec une journée de retard.

Cette victoire lance enfin ma saison. Aux Tours du Qatar et d’Oman, les conditions étaient spéciales et ça peut toujours arriver. Dans Paris-Nice, j’ai fini deuxième d’une étape derrière Greipel puis je suis tombé malade. Les classiques ont été merdiques et au Tour de Picardie, qui était ma course de reprise, ça ne roulait pas assez vite, tout le monde était frais, c’était houleux et ce n’est pas ce que je préfère.

Hier, dans la première étape, mes équipiers ont fait un super travail et c’était la preuve qu’ils ont encore confiance en moi. Le staff ne s’est jamais agacé et je dois dire que Marc Madiot a été super pour moi dans cette période. Il ne m’a jamais fait sentir qu’il n’avait plus confiance en moi. Je n’avais pas encore gagné cette saison mais ce n’était pas que les jambes, plutôt un manque de réussite. Les classiques ont été vraiment frustrantes et la frustration est ce qu’il y a de pire pour un coureur.

Samedi, même si c’est dur, ça peut encore passé mais dimanche dans les côtes ce sera vraiment trop difficile pour que je puisse gagner mais le principal a été fait aujourd’hui. Je suis vraiment heureux d’avoir gagné, c’est tout bon avant le Tour de Suisse, le championnat de France et le Tour de France. C’est un gros poids en moins. »

Vos commentaires

Publié le 30 mai 2015 à 13:05, par quelin
bravo nono j'etais sur que tu aller en gagner une ça fait du bien
Publié le 30 mai 2015 à 09:22, par Jac34
On voyait bien qu'Arnaud avait la victoire en tête. Superbe sprint, vivement le prochain.
Publié le 30 mai 2015 à 09:07, par riot rudy
super Arnaud belle victoire
Publié le 29 mai 2015 à 18:41, par jeannot
çà y est voilà la première victoire . Il y en aura d'autres. Quand j'ai dit à arnaud à la hotoieà amiens le maillot de champion de france et une étape dans le tour de france , j'y crois plus que jamais .
Aller arnaud et la FDJ