l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Démare deuxième d’un souffle…

le 13 août 2015 - Eneco Tour, étape 3
« Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… » disait Marc Madiot après le prologue du Tour de l’Ain perdu d’un rien par Alexandre Géniez, il aurait redit la même chose à Ardooie où Arnaud Démare, repris par Boonen (Etixx-Quick Step) à 20 mètres de la ligne d’arrivée, a pris la deuxième place.

Dans ce sprint et s’il a perdu son sprinteur avant l’emballage, Mickael Delage a pris une initiative qui s’est avérée salutaire en lançant le sprint à gauche, sachant Arnaud Démare sur la droite. Dans la foulée, le peloton a pris sa roue et a ouvert le côté droit dans lequel Arnaud s’est engouffré avant de produire son effort à près de 300 mètres de la ligne. Un effort rappelant tant et tant de victoires du sprinteur de l’équipe FDJ…

« Je sais bien que nous étions dans le pays de Tom Boonen, dit Martial Gayant, mais pour combler la longueur de retard sur Arnaud, il a fallu qu’il soit très motivé et très fort parce que c’était du grand Démare ! »

Dans le bus et même si un sprinteur n’apprécie que de gagner, Arnaud était satisfait parce qu’il a retrouvé une équipe, un lanceur très impliqué dans son travail. Dans la perspective du prochain sprint, dans la Vatenfall Cyclassics de Hambourg dans 10 jours, le sprinteur du Trèfle a retrouvé ses repères. Un aspect tellement important pour lui et ses équipiers.

« Demain, poursuit Martial, on passe à un autre registre avec un contre la montre de 13 kilomètres. Un exercice qui pourrait convenir à Johan Le Bon. »

Vos commentaires

Publié le 14 août 2015 à 10:29, par Jac34
Bravo à la FDJ et merci pour les commentaires.