l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Démare sixième à Breda

le 12 août 2015 - Eneco Tour, étapes 1 et 2
Après la victoire au sprint de Viviani (Team Sky) dans la première étape qu’elle avait totalement loupée, l’équipe FDJ s’est reprise dans la deuxième étape gagnée par Greipel (Lotto-Soudal) et que le sprinteur maison Arnaud Démare a fini à la sixième place.

A vrai dire, rien n’avait fonctionné le premier jour. Au constat d’une insuffisance physique et mentale relevée par Martial Gayant, s’était ajouté un manque évident d’implication.

Le Trèfle s’est donc réuni mardi matin avant la deuxième étape, Marc Madiot a fait passer son message par téléphone, entendu par tous et le visage montré sur la route de Breda était bien plus convaincant.

« J’ai vu un groupe de sept coureurs unis (Anthony Geslin a quitté la course pour raisons privées), je pense qu’il y a bien eu un électro-choc, estime Martial Gayant. Maintenant, on ne va pas combler notre déficit physique en claquant des doigts. Il faut travailler, encore travailler. Ce retard concerne aussi Arnaud Démare qui n’avait pas couru depuis le Tour de France. Il n’a pas encore la capacité de déboiter et de faire la différence mais c’était bien mieux que la veille.

Mika Delage a peut-être commis l’erreur de sortir trop tôt, poursuit Martial, il aurait dû rester plus longtemps à l’abri de l’équipe Trek Factory mais a pris le vent trop tôt. Il reste une petite chance demain dans la troisième étape mais on ne peut pas être sûr de lever les bras parce que nous ne sommes actuellement pas en capacité de travailler comme le fait l’équipe Lotto-Soudal notamment. »

Vos commentaires