Vous aussi vous rêvez de porter les couleurs du Trèfle ?
Ça tombe à pic, car nous avons le plaisir de vous annoncer le retour de la boutique Equipe Cycliste FDJ !
Pour profitez de nos produits, rendez-vous sur le http://www.madewis-eboutique.com/index.php/site/liste/5114/1

l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Démare trahi par ses jambes

le 03 avril 2017 - Tour des Flandres
Le cyclisme rend fataliste et Arnaud Démare, ce dimanche soir, aura la sagesse de l’être. Dans une course qu’il a parfaitement maîtrisée en étant acteur à 100 kilomètres de l’arrivée, le leader de l’équipe FDJ a été trahi par ses jambes qui l’ont empêché d’être dans le jeu jusqu’au bout. Auteur d’une échappée en solitaire de 55 kilomètres, Philippe Gilbert s’est offert une victoire majeure et, forcément, le Trèfle n’y est pas insensible.

Dans le propos de ses patrons sitôt la ligne d’arrivée franchie, le discours est le même. L’équipe FDJ a bien travaillé, elle a fait une bonne course et a placé son leader dans une position idéale. Après, c’est simple et comme le dit Marc Madiot ‘’ Arnaud n’avait pas de bonnes jambes, il ne pouvait pas finir avec les meilleurs !’’

 

 

"Il a essayé de se ménager mais ses jambes ne sont jamais revenues"

 

 

En se remémorant le scénario des classiques flandriennes précédentes, la FDJ avait compris qu’il fallait être très attentif loin de l’arrivée, précisément dans l’approche du Mur de Grammont de nouveau sur le parcours, à 95 kilomètres de l’arrivée. Dans le sillage de Marc Sarreau et Mickael Delage, Arnaud l’a abordé en cinquième position. Au sommet et quatre minutes derrière huit hommes échappés, quatorze costauds sont sortis, notamment Gilbert, Boonen et Trentin (Quick Step Floors), Van Marcke (Cannondale-Drapac), Stuyven (Trek-Segafredo), Chavanel et Coquard (Direct Energie), Modolo (UAE-Emirates), Kristoff (Katusha-Alpecin), Rowe (Team Sky) et Arnaud Démare.

 

Au bas de la descente, pas même besoin de se regarder, tout le monde a embrayé pour se doter d’un avantage supérieur à une minute. A l’arrière, les équipes piégées se sont alliées et à l’amorce d’un enchainement Vieux Quarémont-Paterberg-Koppenberg, l’avantage n’était plus que de 30 secondes.

 

Subitement, dans le Koppenberg Arnaud a semblé moins bien et a beaucoup reculé, en donnant des signes de fatigue. Il a essayé de se ménager mais ses jambes ne sont jamais revenues.

 

 

 

Matthieu Ladagnous et Arnaud Démare terminent ensemble le Tour des Flandres, à 3'30'' de Philippe Gilbert

 

 

 

Dans le final, il a été repris par un groupe comprenant Matthieu Ladagnous qui en a fini à 3’30’’ du vainqueur. Sans regret.

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 03 avril 2017 à 15:17, par charles
Souhaitons que les coureurs auront les bonnes jambes au départ de Paris-Roubaix !! Je pense qu'aucun coureur n'était en mesure de battre GILBERT au tour des Flandres.
Publié le 03 avril 2017 à 11:20, par denis billamboz
Encore "Une saison blanche et sèche" (André Brink), il faut remettre le métier sur l'ouvrage, cette équipe réussit sur certains terrains mais pas sur les Flandriennes. Si le groupe à des ambitions, des choix s'imposent.
Publié le 03 avril 2017 à 10:46, par Jac34
C'est la course ! Pas des jambes aujourd'hui, mais demain ça ira mieux. Le principal à mon avis c'est de ne pas perdre à la suite d'une faute d’inattention. Mais dans la mesure où ils ont fait le travail ..........