l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Démare victime d’une lourde chute

le 03 avril 2016 - Tour des Flandres
C’est allé trop vite… Victime d’une chute à 140 kilomètres de l’arrivée, Arnaud Démare a été contraint à l’abandon dans le Tour des Flandres et a laissé ses équipiers orphelins d’un leader et d’un objectif. Brûlé sur tout le corps, Arnaud et le service médical de l’équipe FDJ vont faire en sorte qu’il puisse prendre part à Paris-Roubaix dans de bonnes conditions dimanche.

« Je venais de prendre mon bidon et je tenais mon guidon d’une seule main, dit Arnaud, ma roue avant est tombée dans un trou et je n’ai rien pu faire. Je suis tombé, j’ai pris beaucoup de gars sur le dos. Je n’ai rien de cassé mais c’est quand même très décevant de quitter cette classique comme ça ! »

Pour plus de sécurité, Arnaud a été transporté à l’hôpital de Renaix où le service des urgences s’est occupé de lui. « Ses parents sont allés le récupérer en fin d’après-midi, explique Martial Gayant. Arnaud est bien brûlé dans tous le dos, à une hanche et à une jambe. Il va devoir passer les deux premiers jours qui ne seront quand même pas simples. Les soins seront très importants. Je ne sais pas s’il sera en mesure de disputer le Grand Prix de l’Escaut mercredi, il ne faut rien précipiter mais il devrait quand même être au départ de Paris-Roubaix. »

Après cette chute, Marc Sarreau a attendu son leader et est reparti très loin, sa course était finie pour lui-aussi. Mathieu Ladagnous s’est senti un peu mieux que Gand-Wevelgem mais pas assez pour encaisser les efforts d’une course très rapide. Ignatas Konovalovas a eu des douleurs abdominales et a fini en compagnie de Mickael Delage. Olivier Le Gac, tellement heureux le matin d’être au départ de Bruges, est également tombé mais a bouclé le Tour des Flandres, de même que Murilo Fischer. Il était entendu, depuis le km 115 que leur objectif était simplement d’en terminer.

Vos commentaires