l'Actualité

toutes les actualités

Arthur Vichot, la chute qui gâche tout

le 08 févr. 2016 - Etoile de Besseges, Etape 4
« Ça ne veut pas le faire ! » Yvon Madiot n’est pas résgné mais il constate chaque jour que les efforts de ses coureurs ne sont pas payés depuis le départ de l’Etoile de Bessèges. Après avoir beaucoup travaillé dans les trois premières étapes, la FDJ a vu, dans le final de la quatrième, son plan mis à mal par une chute d’Arthur Vichot à 15 kilomètres de l’arrivée tracée au sommet du mur de Laudun.

L’étape a été marquée par l’échappée de sept coureurs, de solides douleurs qui ont rallié l’arrivée en résistant au retour du peloton, l’Espagnol Madrazo (Caja Rural) en profitant pour lever les bras.

« Nous avions prévu de mettre un gros coup de vis à 10 kilomètres de l’arrivée pour favoriser le sprint d’Arthur Vichot, explique le directeur sportif du Trèfle, mais nous avons été coupés dans notre élan par sa chute provoquée par Coquard qui a traversé la route. Il s’est un peu arraché le genou mais plutôt que de rouler fort en tête de course, ses équipiers ont dû s’employer pour le ramener dans le peloton et le placer. Ça nous a désorganisés complètement et Arthur, même s’il prend la onzième place, avait déjà beaucoup donné et n’a donc pu défendre réellement ses chances. »

L’Etoile de Bessèges s’achèvera dimanche par un contre la montre de 12 kilomètres disputé autour d’Alès qui délivrera le nom du vainqueur final. Face à de vrais spécialistes comme Chavanel (Direct Energie) et Coppel (IAM), les coureurs de l’équipe FDJ ne sont pas favoris.

« On peu espérer un exploit de Thibaut Pinot ou Arthur Vichot, lance Yvon, et de toute façon tous les coureurs de l’équipe vont faire ce chrono à fond parce que c’est la première sortie officielle de notre nouveau vélo Lapierre et que nous allons en profiter pour faire un test ! »

Vos commentaires