l'Actualité

toutes les actualités

Celle-là, Thibaut Pinot ne l’a pas volée !

le 21 avril 2017
Après trois podiums, Thibaut Pinot s’est imposé dans la dernière étape du Tour des Alpes en disposant au sprint de ses principaux adversaires du classement général. Le leader de l’équipe FDJ a éclaboussé cette étape de tout son talent en attaquant à trois reprises dans le Monte Bondone sans parvenir à surprendre Geraint Thomas (Team Sky) dont il est le dauphin, puis en s’imposant en costaud.

 

Au lendemain de son magnifique sprint perdu dans les derniers mètres, Thibaut a vraiment tout fait pour l’emporter. Il avait tout d’abord la perspective d’un coup de force dans le Monte Bondone et il s’y est employé à trois reprises pour faire la décision.

 

Il a commencé son travail de sape à 50 kilomètres de l’arrivée, en compagnie de Scarponi (Astana). Il est retombé sur Steve Morabito qui s’était laissé glisser de l’échappée matinale de neuf coureurs pour lui servir de relais. Geraint Thomas a dû s’employer une première fois pour revenir sur lui. Vingt-cinq coureurs se sont alors regroupés mais Thibaut, insatiable a remis ça, entraînant avec lui 15 coureurs. La course est alors devenue un bras de fer entre lui et le Gallois du Team Sky.

 

Avant le sommet d’un col sans doute trop roulant, Thibaut a remis ça et si Thomas ne s’est pas laissé faire, une sélection irrémédiable s’est opérée. Une quinzaine de coureurs, seulement, pouvaient encore prétendre à la victoire une fois repris le Colombien Bernal (Androni-Sidermec) qui avait attaqué avant la descente.

 

"Mon moral est bon avant le Giro"

 

Dans le final il restait la côte de Novaline à gravir, mise à profit par Pozzovivo (ag2r-La Mondiale) pour attaquer avec Thomas et Thibaut dans la roue mais le groupe s’est reformé avant d’entrer dans Trento et d’aborder un final sinueux. Thibaut s’est placé dans la roue de Dennis (BMC) travaillant en faveur de Bookwalter avant de prendre les devants à 300 mètres de la ligne d’arrivée et de l’emporter.

 

« Aujourd’hui, dit-il ravi, il était évident qu’il y aurait une nouvelle arrivée en groupe après une montée et l’objectif était de gagner. J’ai essayé de distancer Thomas qui était très fort. J’aurais aimé gagner cette épreuve mais il faut se satisfaire de ce qu’on a, une victoire d’étape et une deuxième place au classement général c’est très bien. Mon moral est bon avant le Giro qui va venir très vite. »

 

Vos commentaires

Publié le 22 avril 2017 à 13:20, par denis billamboz
Thibaut n'a jamais été aussi costaud ! La Sky était trop forte pour lui, il manquait Reichenbach, dommage !
Publié le 22 avril 2017 à 10:00, par Jac34
C'est vrai que pour ceux qui ont suivi cette épreuve à la télé, ce fut un beau spectacle avec notre héros toujours présent.
Rendez-vous au Giro.
Publié le 22 avril 2017 à 09:17, par royer
Que de bons coureurs français en vu du Tour de France.
Publié le 21 avril 2017 à 18:58, par Roger Vonlanthen
Bravo à Thibaut et à toute l'équipe. Bonne chance pour le Giro.