l'Actualité

toutes les actualités

Daniel Hoelgaard septième, Arnaud Démare diminué

le 28 août 2016 - GP de Plouay
Le Grand Prix de Plouay a changé de formule cette année puisqu’il s’est couru en ligne, il a été renommé Bretagne Classic et c’est le Belge Naesen (IAM Cycling) qui s’est imposé en conclusion d’une échappée de 30 kilomètres. Le peloton finissant sur ses talons a été réglé par Kristoff (Katusha) tandis que Daniel Hoelgaard a pris la septième place. Diminué par une contracture musculaire, Arnaud Démare a été contraint à l’abandon.

« Arnaud est tombé vendredi et en dépit des soins pratiqués depuis, explique Marc Madiot, il ressentait la contracture à l’intérieur des cuisses. Il avait fait le grand écart. Il avait mal au début de course, il s’est senti mieux ensuite mais avec les kilomètres, cette douleur est revenue, tenace. Il n’a pas fait le dernier tour, arrêtant après 210 kilomètres. »

Courue sous la pluie et dans la fraicheur, la course a été animée par l’échappée de huit coureurs dans laquelle Olivier Le Gac avait pris place. Elle a été revue à 50 kilomètres de la course mais le peloton, évoluant sur de petites routes, mouillées, n’a jamais vraiment pu s’organiser.

« Naesen a attaqué à 30 kilomètres du but avec Bettiol (Cannondale-Drapac) et le jeune Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert) qui a lâché prise dans la dernière bosse, poursuit Marc. Derrière, il n’y avait pas assez d’équipiers pour rouler et ce n’est jamais rentré. Je suis content pour Daniel de cette septième place, la cinquième du sprint. Avec lui, dans ce premier peloton réduit, il y avait Yohann Offredo, Ignas Konovalovas et Anthony Roux. Les gars marchent bien…C’est un peu dommage parce qu’on avait l’équipe mais c’est bien pour Daniel Hoelgaard. »

Vos commentaires