l'Actualité

toutes les actualités

David Gaudu au contact des meilleurs

le 06 juin 2017 - Critérium du Dauphiné, Etape 1
La première étape du Critérium du Dauphiné, disputée autour de Saint-Etienne et conclue par un circuit proposant la côte de Rochetaillée, est revenue au Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) qui a profité d’une longue échappée menée avec six autres coureurs. Selon le plan ébauché le matin par l’équipe FDJ, David Gaudu est resté au contact des favoris de l’épreuve.

Cette étape n’était clairement par faite pour un sprinteur et tous ont compris rapidement qu’il était préférable de garder des forces, notamment Arnaud Démare qui a plutôt en tête la deuxième étape qui sera jugée lundi à Arlanc.

 

 

"Demain sera un terrain plus propice pour eux…" T.Bricaud

 

 

« C’était en effet difficile pour les sprinteurs, dit Thierry Bricaud. Il y avait trois tours de circuit et le premier a suffi pour comprendre qu’ils ne passeraient pas. De plus, avec De Gendt qui était intouchable à l’avant, s’accrocher aurait juste permis d’une placette. Arnaud et ses équipiers habituels sont en semi-reprise, ayant dans les jambes les Quatre Jours de Dunkerque et le stage en Corse mais ils sont encore en affinage. Demain sera un terrain plus propice pour eux… »

 

La seule équipe qui, peut-être, pouvait espérer voir son sprinteur l’emporter était la Dimension Data avec le Norvégien Boasson Hagen mais à trop tergiverser, en laissant aux échappés un avantage proche de 4 minutes à 30 kilomètres de l’arrivée, à espérer vainement le concours d’une autre formation, le peloton a réagi trop tard.

 

 

"David devait rester au contact des ‘’gros’’, c’est mission accomplie…" T.Bricaud

 

 

Les deux derniers tours de circuit ont été très rapides et ont écrémé le peloton, notamment la dernière ascension de Rochetaillée qui a piégé Jérémy Maison pris dans une cassure pointée à 1’10’’ du peloton mais David Gaudu y a tenu sa place sans problème.

 

« C’était une journée où nous n’avions pas grand-chose à attendre, poursuit le directeur sportif du Trèfle. David devait rester au contact des ‘’gros’’, c’est mission accomplie… »

 

 

Par Gilles Le Roc’h 

Vos commentaires

Publié le 07 juin 2017 à 23:18, par Denis Billamboz
Je crains que Gaudu soit bien seul pour son premier Dauphiné, il ne faut peut-être pas trop lui en demander.