l'Actualité

toutes les actualités

David Gaudu de nouveau en pointe

le 31 mars 2017 - Route Adélie de Vitré
La Coupe de France a repris ses droits avec la magnifique et toujours tardive Route Adélie. Au terme d’une épreuve qui a été animée par l’équipe FDJ, Laurent Pichon (Fortunéo-Vital Concept), un ancien de la maison, s’est imposé tandis que David Gaudu, de nouveau épatant, a pris la quatrième place.

 

"Il n’y avait pas grand monde pour faire la course". T. Bricaud

 

Il y eut d’abord la longue échappée de trois coureurs, Palini (Androni-Sidermec), Calleeuw (Roubaix-Lille Métropole) et Smukulis (Delko-Marseille 13) reprise à 70 kilomètres du but mais il fallut attendre l’entrée sur le circuit final à parcourir trois fois pour que le débat prenne un peu de hauteur.

 

« C’était quand même assez frustrant, dit Thierry Bricaud, il n’y avait pas grand monde pour faire la course, toutes les équipes avaient un sprinteur et se contentaient d’attendre. Ça s’est animé sur le circuit final et j’y ai vu une équipe FDJ opérationnelle, bien dans le coup ! »

 

Il y a eu un premier coup de 18 coureurs dans lequel avaient pris place Marc Fournier et Kevin Reza dont c’était le deuxième jour de course seulement. Puis il y eut une deuxième attaque de vingt-cinq hommes et le Trèfle y comptait alors cinq des siens, Marc Fournier encore, David Gaudu, Jérémy Maison, Cédric Pineau et Daniel Hoelgaard de retour à la compétition après une petite période de repos.

 

 

"Il a essayé mais n’a pu éviter le sprint"

 

 

Ce groupe n’a pas fait la différence et finalement tout s’est fait dans l’avant-dernier tour avec l’attaque de Simon (Cofidis), Gautier (ag2r-La Mondiale), Pichon, Jakin (HP BTP-Auber 93) auxquels le Russe Nych (Gazprom-RusVelo) s’est ajouté en solo.

 

« C’était des gars rapides et la marge de manoeuvre pour David était faible, explique Thierry, parce que ça roulait vite et parce que le peloton, juste derrière, ne lâchait rien. Il a essayé mais n’a pu éviter le sprint. Il prend la quatrième place, une semaine après une très grosse perf dans le Tour de Catalogne. »

 

Dimanche, les mêmes coureurs disputent la Roue Tourangelle, moins Arnaud Courteille et Cédric Pineau qui partent disputer le Tour du Pays-Basque. Davide Cimolaï sera donc le septième homme de l’équipe FDJ en Touraine.

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 01 avril 2017 à 07:23, par verriez lauren
Bravo
Publié le 01 avril 2017 à 00:46, par denis billamboz
Gaudu est très fort mais les sprinters un peu moins dans un peloton pas très relevé.