l'Actualité

toutes les actualités

David Gaudu ne pouvait faire mieux

le 17 févr. 2017 - Tour de l'Algarve, Etape 2, Lagoia - Alto de Foia (155,7 km)
Engagé dans le Tour d’Algarve, David Gaudu savait que cette deuxième étape jugée au sommet de l’Alto de Foïa serait celle où il pourrait s’exprimer. Retardé dans sa préparation par le virus qui avait également touché Arthur Vichot et Thibaut Pinot, il a souffert dans le final de cette étape gagnée par Dan Martin (Quick Step Floors).

« David découvre le monde pro, rappelle Frédéric Guesdon, et s’il attendait cette journée avec de l’impatience, il n’avait pas non plus la meilleure condition pour affronter de solides grimpeurs. Il a été malade la semaine dernière, il est resté quatre jours au lit et ce n’était quand même pas l’idéal pour lui. Après, on espérait un petit résultat mais ce n’est pas la catastrophe non plus...’’

 

> Entretien avec David Gaudu: "Je repars de zéro"

 

Toute l’équipe s’est mobilisée pour lui faciliter la tâche mais les circonstances de courses n’ont pas été simples. Il y a eu une échappée de huit coureurs qui n’a jamais compté plus de quatre minutes. Sur un terrain exigeant, ça a roulé vite toute la journée !

 

 

Frédéric Guesdon: "A l’arrivée, il finit 47e à un peu plus de six minutes et il était déçu. Et je trouve ça bien !"

 

 

« Au pied de la dernière ascension, poursuit le directeur sportif de l’équipe FDJ, il était seul de chez nous, cela s’était fait dans la montée précédente. Les 60 derniers kilomètres étaient casse-pattes sur un parcours sinueux. L’équipe Quick Step Floors a imposé un rythme très élevé pour favoriser la victoire de Dan Martin. David s’est accroché dans cette dernière montée, il a insisté un peu mais le pied était dur, il a vite compris que ça n’allait pas bien. A l’arrivée, il finit 47e à un peu plus de six minutes et il était déçu. Et je trouve ça bien ! »

 

Demain, la troisième étape est un contre la montre individuel de 12 kilomètres sur un tracé tout plat, en plein vent. Sinueux dans sa première partie et rectiligne ensuite. L’équipe FDJ n’a pas la carte pour le gagner.

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 18 févr. 2017 à 03:56, par Tonton
C'est pas grave David. Demande a Thibaut Pinot: quand ça va mal, serre les dents, et demain tu aura ta revanche. Malhao, c'est possible, il y aura une attaque en bas, prépare-toi. Allez David. On est avec toi!