l'Actualité

toutes les actualités

Dommage, Arnaud Démare n’avait pas les jambes !

le 07 oct. 2015 - Tour de Vendée
On a vu que du Trèfle dans le Tour de Vendée, la dernière manche de la Coupe de France. Toute une équipe a fait bloc toute la journée pour favoriser le sprint de son leader Arnaud Démare qui, malheureusement, n’avait pas ses meilleures jambes et a dû se contenter de la quatrième place.
« L’équipe FDJ a fait une très belle course, assure Thierry Bricaud, elle a pris ses responsabilités et heureusement parce que entre ceux qui comptaient les points et ceux qui ne voulaient pas faire d’efforts, cela aurait été triste à mourir ! »

La course a été animée par une échappée de 4 coureurs, Nauleau (Europcar), Levarlet (Auber 93), Romain Feillu (Bretagne-Séché) et Leveau (Roubaix-Lille Métropole), rejoints à plus de 30 kilomètres de l’arrivée par le Belge De Clercq. A l’arrière, et sous la pluie froide tombant depuis la mi-course, Sébastien Chavanel, Benoît Vaugrenard, Jussi Veikkanen qui a pris sa retraite sportive à La Roche sur Yon, Laurent Pichon et Kevin Reza, champion du France du scratch samedi à Bordeaux, ont parfaitement géré l’affaire même si le dernier rescapé de l’échappée, Guillaume Levarlet, a été repris à 400 mètres de la ligne d’arrivée.

« Dans le sprint, Arnaud Démare a immédiatement compris qu’il ne pourrait lever les bras, explique Thierry, et il s’est dit vraiment déçu pour ses équipiers à l’arrivée. Dans les 200 derniers mètres, il a été dominé par Laporte (Cofidis), surgissant de l’arrière comme le faisait Démare chez les néo-pros. Il reste Paris-Bourges, et Paris-Tours qui est l’échéance principale et cette équipe, avec à peu près les mêmes coureurs, saura l’épauler.»

Au classement de la Coupe de France, Alexandre Géniez, vainqueur du Tro Bron Leon, figure à la sixième place. Lorrenzo Manzin, lauréat de la Roue Tourangelle, est troisième du classement des jeunes. Au classement par équipes, FDJ est sixième.

Vos commentaires