l'Actualité

toutes les actualités

Double 6 pour l’excellent Rudy Molard

le 05 avril 2017 - Tour du Pays Basque, Etape 3
La troisième étape du Tour du Pays basque, gagnée en solitaire par De La Cruz (Quick Step Floors) qui avait attaqué à 15 kilomètres de l’arrivée, a confirmé le talent de Rudy Molard, sixième de l’étape et désormais sixième du classement général tandis qu’Arnaud Courteille a pris beaucoup de plaisir dans une échappée qui s’est faite à la pédale.

« Ce matin, explique Jussi Veikkanen, on s’était dit que nous allions bouger. Tout le monde pouvait y aller sauf Rudy Molard et Odd Eiking, de même que Anthony Roux qui est très ambitieux pour l’étape de jeudi à Bilbao. Cédric Pineau a beaucoup tenté mais c’est un coup avec Arnaud Courteille qui est sorti après 45 kilomètres. Le Team Sky a roulé, n’a pas laissé plus de 4’30’’ d’avance au groupe de tête qui était composé notamment de Fuglsang (Astana), De Marchi (BMC), Howes (Cannondale-Drapac) et Rossetto (Cofidis). Ce groupe a explosé en deux parties dans l’avant dernier col. Arnaud est encore resté au contact des meilleurs avant d’être repris par le peloton à 40 kilomètres du but. Il a montré beaucoup de bonnes choses et était très heureux d’avoir été capable de sortir avec ce groupe de costauds. »

 

 

"Il (Rudy Molard) va essayer de faire un bon classement général et nous allons l’y aider" J.Veikkanen

 

 

Les favoris du Tour du Pays basque se sont expliqués dans les deux dernières difficultés. Odd Eiking n’était pas dans une grande journée et a été distancé dans l’avant-dernière. Rudy ne s’est pas affolé et a fini dans le groupe pour la deuxième place après avoir parfaitement négocié la Maddiola. Il a de nouveau fait une excellente course et confirmé son début de saison.

 

« Rudy est régulier et revient bien après sa coupure, poursuit Jussi. C’était un bon test pour lui aujourd’hui et ce résultat est un très bon signe. Il va essayer de faire un bon classement général et nous allons l’y aider. Demain c’est moins dur, on longe la mer avant une arrivée à Bilbao, la même arrivée que la Vuelta il me semble. Les gars connaissent bien le parcours et sont ambitieux. »

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 06 avril 2017 à 00:53, par bonnefond georges
Super Rudy Molard