l'Actualité

toutes les actualités

Douzième place de Kevin Reza

le 28 avril 2017 - Tour de Romandie, Etape 3, Payerne – Payerne (187 km)
Hormis pour l’Italien Viviani (Team Sky), vainqueur au sprint, et pour son compatriote Felline (Trek-Segafredo) toujours leader du Tour de Romandie, cette troisième étape a été décevante. Le parcours qui n’était pas facile et la météo enfin clémente n’ont pas donné envie au peloton d’en découdre. Même si Arnaud Courteille et Sébastien Reichenbach ont développé un mouvement intéressant. Solide, Kevin Reza a pris la douzième place.

 

« La météo c’était mieux, dit Yvon Madiot. C’était presque miraculeux, ce matin au réveil nous avons trouvé 10 centimètres de neige. La course s’est disputée autour du lac de Neuchâtel et il y faisait meilleur ».

 

L’étape a d’abord été animée par sept coureurs mais pour Martinelli (Quick Step Floors), Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), Skujins (Cannondale-Drapac), Campenaerts (LottoNL-Jumbo), De Gendt (Lotto-Soudal), Houle (ag2r-La Mondiale) et Stainov (Astana), l’aventure s’est terminée à 40 kilomètres de l’arrivée.

 

Un peu plus loin, dans la côte de Sassel, Arnaud Courteille réagissant à l’attaque de Clarke (Cannondale-Drapac) a été rejoint quelques hectomètres plus loin par Sébastien Reichenbach, mais ils ont vu leur tentative maîtrisée par le peloton.

 

"Au moins, ils se sont dérouillés les pattes."

 

« Il ne se passait rien, poursuit le directeur sportif de l’équipe FDJ, Arnaud et Seb ont voulu aller faire un tour à l’avant. Au moins, ils se sont dérouillés les pattes. Cette étape a été décevante. Lorrenzo Manzin a travaillé en prévision de la bagarre qui n’a jamais eu lieu. Il a travaillé pour placer les gars. Dans le sprint Kevin s’est bien placé, Johan Le Bon lui a donné un petit coup de poigne mais il s’est fait enfermé et s’est retrouvé dans la boule. Ce n’était vraiment pas une journée pour vibrer ! »

 

Vos commentaires

Publié le 29 avril 2017 à 09:27, par Jac34
Quant à 300m de l'arrivée on est dans un groupe en quinzième position on ne peut même pas prétendre à figurer dans le top 10
Publié le 28 avril 2017 à 19:49, par denis billamboz
Dommage, le plateau n'est pas plus relevé que sur la Route Adélie.