l'Actualité

toutes les actualités

Encore une chute collective pour l’équipe FDJ

le 19 mai 2016 - Tour d'Italie, Etape 11
Depuis le départ du Tour d’Italie, l’équipe FDJ n’est vraiment pas chanceuse. Comme sur la route de Arnhem dans la deuxième étape, elle a été victime d’une chute collective aujourd’hui, à 30 kilomètres de l’arrivée, la privant de toute chance de figurer dans le final. Arnaud Démare, qui se plaignait d’un coude, a passé des examens rassurants.

Cette journée, cochée par le Trèfle en dépit du final accidenté, avait pourtant bien commencé. Derrière trois échappés qui n’ont pas mené leur mission jusqu’au bout, Arnaud Démare s’est adjugé le sprint du peloton lors des deux sprints intermédiaires, engrangeant douze points importants.

Travail accompli, il est resté avec l’ensemble de ses équipiers qui avaient bien préparé ses deux sprints en tête de peloton. Jusqu’à cette chute n’épargnant personne. Une trentaine de coureurs à terre dont ceux de l’équipe FDJ. Immédiatement et ayant mis plusieurs minutes à repartir, Arnaud s’est plaint du coude. Après avoir franchi la ligne d’arrivée, quelques minutes après le vainqueur Diego Ulissi (Lampre-Merida), il s’est rendu au camion médical du Giro pour y passer une radio. Heureusement, rien de cassé !

« Quand même, on les accumule », disait Frédéric Guesdon sur le chemin de l’hôtel et dans le bus avec ses coureurs. Il est temps que la chance tourne un peu !»

Fred fait référence à cette chute le deuxième jour, finalement fatale à Alexandre Géniez blessé au poignet. Eghalement au sprint d’Arnaud à Benevento perturbé par Mickael Delage qui a déchaussé en plein effort…

« On n’a pas cassé de bonhomme, c’est déjà ça, dit le directeur sportif de l’équipe FDJ. Vu le final de cette étape, je ne pense pas qu’on aurait joué la gagne mais les chutes, ce n’est jamais bon. On a déjà vécu ça par le passé, on sait que ça va s’arrêter et on garde le moral. Par exemple, jeudi, l’étape de Bibione est promise à un sprint et on est tous très motivés ! Heureusement, aujourd’hui Arnaud a pris les 12 points parce que Nizzolo (Trek-Segafredo) a fini quatrième de l’étape, parce que par sa victoire, Ulissi revient dans le jeu… On sait que pour ce maillot rouge, ça va être très serré mais on va se battre ! »

Le classement par points est toujours dominé par Greipel (Lotto-Soudal) avec 16 points d’avance sur Arnaud, 19 sur Nizzolo et 22 sur Ulissi.

Vos commentaires