l'Actualité

toutes les actualités

Entretien avec Thibaut Pinot

le 18 juin 2015 - Tour de Suisse
Il n’y a eu pas de temps à perdre. Sitôt arrivé dans son hôtel, après avoir satisfait au protocole, à la conférence de presse et au contrôle anti-dopage, Thibaut Pinot a offert ses jambes à son kiné pour un massage réparateur. C’est à ce moment de sérénité que nous avons pu lui parler. Le féliciter surtout.

Thibaut, peux-on dire "objectif atteint" ?

Oui c’est ça puisque je voulais d’abord gagner une étape avant de penser au classement général. Je préférais lever les bras que de finir quatrième du Tour de Suisse. Maintenant, on va voir ce qui va se passer pour le classement général.

Tu ne connaissais pas l’ascension de Sölden ?

Je la savais très dure. Et quand c’est très dur, pas besoin de connaître, les jambes parlent. L’étape a été longue mais je n’étais pas dans l’impatience. J’étais relax comme je le suis depuis le début du Tour de Suisse. Je suis ici pour préparer le Tour de France, tout ce qui arrive de bien, c’est du bonus. Même si j’avais loupé le Tour de Suisse, ça n’aurait pas été trop grave.

Tu as semblé un peu en difficulté au pied de l’ascension ?

Non pas en difficulté mais j’avais dit à mon équipe avant le départ que je ne mettrais pas dans le rouge au début. C’était très dur, c’était long et je constate que ceux qui ont roulé fort au pied, ou qui ont attaqué, ont été en difficulté pour finir. Moi, j’ai géré. Et je me suis senti de mieux en mieux. Le fait d’avoir fourni moins d’efforts que mes adversaires au début du col, ça m’a souri.

Une étape du Tour de France en Suisse, une étape en Romandie, une autre du Tour de Suisse… Tu gagnes quand en France Thibaut ?

Là, j’ai gagné en Autriche (sourire)… Je dois dire que quand t’as les jambes, tout paraît facile. En début de saison, je voulais absolument obtenir un bon classement dans Tirreno-Adriatico (4e) pour être serein jusqu’au Tour de France. Depuis, je me sens bien. Surtout, j’ai de bonnes jambes !

Où classes-tu cette victoire dans ton palmarès ?

Au même titre que les autres mais celle-là est plaisante parce que beaucoup de coureurs me désignaient comme le favori du jour et j’ai assumé.

Et le maillot de leader, ce n’est pas si fréquent ?

Je l’avais porté quatre jours en gagnant la première étape de la Semaine Lombarde au début de ma carrière. Puis encore au Tour de l’Ain un peu après mais dans une épreuve World Tour, oui c’est très sympa.

Vos commentaires

Publié le 07 juil. 2015 à 20:17, par dumont michelle
thibaut on a l'habitude de te voir remonter les places en partant du 40ème, en tout cas moi j'y crois, quand on sait que le 21 est le chiffre de la perfection, et exprime la notion de chef et de grand maître, c'est un nombre divin !
ceux qui te critiquent vont s'en mordre les doigts !!!!!!
cette fois ils vont arrêter de tous te barrer le passage et de faire tomber tes co-équipiers.....
Publié le 07 juil. 2015 à 10:29, par michelle dumont
bizarre ce tour, est-ce qu'on pourrait connaître la personne qui a fait tomber le protecteur de Thibaut en touchant sa roue arrière,
80 km/heure : une vitesse folle,
j'espère que vous allez tous rentrés sains et saufs !
en tout cas on ne s'ennuie pas à le regarder....
mais à quel prix pour vous : je ne supporte plus de revoir la chute de tous ces coureurs et j'ai mal pour vous !
Publié le 02 juil. 2015 à 15:44, par dumont michelle
On attend samedi avec impatience,
signé : une francomtoise !
Publié le 26 juin 2015 à 15:40, par dumont michelle
on est tous derrière toi pour le tour de france qui part du mont saint-michel, relax surtout qu'on sait que tu préfères encore les médailles en chocolat, gourmand ça ne m'étonnes pas !
Publié le 19 juin 2015 à 10:14, par DUTERNE
Bravo Thibaut pour ta superbe victoire et bravo aussi à toute l'équipe FDJ qui t'entoure sur le tour de Suisse. Du cyclisme comme on aime ! très bonne préparation pour le Tour de France (une victoire c'est bon pour le moral) . J'aurais le plaisir d'assister à l'arrivée de l'étape du 11 juillet à Mûr de Bretagne , en côte . Encore une fois félicitations pour cette course qui est déjà réussie , qoiquequ'il arrive au final .