l'Actualité

toutes les actualités

Fred Guesdon : « On a fait une bonne course ! »

le 24 mars 2017 - Grand Prix E3 Harelbeke
Deux jours après une course ratée dans A Travers les Flandres, l’équipe FDJ qui avait laissé Arnaud Démare en récupération en prévision de Gand-Wevelgem dimanche, a fait une bonne course dans le Grand Prix E3 dominé par les Belges, notamment Van Avermaet (BMC) qui l’a emporté. Ignatas Konovalovas a pris la dix-huitième place.

« Je suis content, dit Marc Madiot, on a fait une bonne course. Mercredi, les gars étaient peut-être un peu diesel après Milan-San Remo mais aujourd’hui ils étaient bien. On sera dans les boules dimanche ! »

 

 

"Kono a fait une très belle course" F.Guesdon

 

 

En directeur sportif toujours sur le qui-vive, Frédéric Guesdon n’oublie pas que la première de cette série de classiques a bien été loupée mais il est heureux d’avoir vu ses hommes au combat toute la journée dans cette classique proposant 16 monts flandriens.

 

« Les mecs ont bien réagi, dit-il. C’est étonnant que nous ayons toujours une entrée difficile. Il y a un mois on avait été mauvais dans le circuit Het Nieuwsblad et bons dans Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Là, pareil mais ce n’est pas la cata non plus. Cala veut dire que l'on monte en pression. Mercredi, dans A Travers les Flandres, on a fait une grosse erreur mais peut-être parce que physiquement on n’était pas au top. Ça s’est ressenti au niveau des données, les gars n’étaient pas à 100%. Là, c’était bien. Ils ont tenté des coups, ont manqué de réussite mais Kono a fait une très belle course. »

 

 

"Au niveau des résultats ce n’est pas exceptionnel mais au niveau de la course, c’est bien, on est là !" F.Guesdon

 

 

Matthieu Ladagnous était dans le coup mais il a crevé au mauvais moment, quand l’équipe Quick Step Floors a mis en route sur une petite route. Olivier Le Gac était bien placé dans un mont et a pris sa chance. Il a été repris au moment où il devait récupérer un peu mais chaque sortie démontre ses progrès physiques. Mickael Delage est sorti avec un temps de retard derrière une échappée de six coureurs montée par Gougeard (ag2r-La Mondiale) mais il a eu raison. Ça lui a permis d’aller loin.

 

« Kono est resté avec les meilleurs, dit Fred Guesdon, toujours dans le groupe des costauds en chasse derrière le trio de tête composé de Van Avermaet, Gilbert (Quick Step Floors) et Naesen (ag2r-La Mondiale). Au pied du Vieux Quarémont, ils étaient 30. Au sommet, Kono bascule dans le groupe des 15. Il aime bien les classiques et c’est bien à l’occasion de faire une place. Au niveau des résultats ce n’est pas exceptionnel mais au niveau de la course, c’est bien, on est là ! »

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 24 mars 2017 à 22:00, par denis billamboz
Ca reste très léger, seulement 4 à l'arrivée dont deux dans les tréfonds du classement. Kono a été à la hauteur d'une WT, les autres pas encore, peut-être sur GW.