l'Actualité

toutes les actualités

Impossible d’empêcher un sprint massif…

le 21 sept. 2015 - GP d'Isbergues
Le Grand Prix d’Isbergues, gagné l’an dernier par Arnaud Démare engagé dimanche soir dans le championnat du monde de contre la montre par équipes à Richmond, a été remporté dimanche par Bouhanni (Cofidis). Marc Sarreau, manquant de soutien dans le final, a pris la septième place.
« Ce scénario était quand même ultra prévisible, dit Frédéric Guesdon, on savait que les équipes Cofidis et IAM allaient tout faire pour obtenir un sprint massif. Nous avons travaillé pour le contrarier en décidant d’aller dans toutes les échappées. Il y a d’abord eu Kevin Reza notamment avec Voeckler (Europcar) puis Michael Delage dans un groupe de quatre coureurs. Nous cherchions vraiment à étoffer ce groupe mais quand quatre coureurs sont sortis en contre, nous avons manqué le coche en n’y glissant personne. Finalement, il y a eu regroupement à 48 kilomètres de l’arrivée. »

Arthur Vichot s’est placé dans un groupe de contre mais rien, décidément, ne pouvait empêcher un sprint massif.

« C’est le bémol de la journée, poursuit le directeur sportif du Trèfle, Marc Sarreau aurait souhaité être emmené mais s’est retrouvé isolé. Sébastien Chavanel, par exemple, ne l’a pas trouvé. Il le disait après l’arrivée et avait raison de le faire remarquer. Il a fini septième et je pense qu’il avait les jambes pour faire mieux. »

Vos commentaires