l'Actualité

toutes les actualités

Juste le minimum…

le 25 août 2015 - Tour d'Espagne, étape 3
Franck Pineau avait un sentiment très mitigé à Malaga, terme de la troisième étape de la Vuelta gagnée par Peter Sagan (Tinkoff-Saxo). Kenny Elissonde, bien secondé par Olivier Le Gac, Jussi Veikkanen et Laurent Pichon, et le sprinteur Lorrenzo Manzin ont fini l’étape au contact des meilleurs mais ses quatre autres conreurs ont été décramponnés un peu trop tôt à son goût.

« Au premier grimpeur, dit Franck, il y a eu quatorze coureurs distancés dont quatre de l’équipe FDJ. Il y a des explications mais ce n’est pas agréable, ni pour eux ni pour moi. J’attends d’eux une réaction… »

L’étape animée par 8 coureurs a proposé le scénario prévu avec un sprint massif auquel Lorrenzo Manzin n’a pas eu la force de se mêler.

« Lorrenzo et Olivier sont jeunes et on ne peut trop exiger d’eux, poursuit Franck, ils ont fait le job en étant dans le peloton, en se battant pour y conserver leur place. Eux deux sont une vraie satisfaction depuis le départ de la Vuelta… »

Mardi la quatrième étape semble de nouveau réservée à un sprint massif et puisque le profil est moins accentué, Lorrenzo aura sans doute l’occasion de faire parler sa pointe de vitesse. Avec l’aide de ses équipiers.

Vos commentaires

Publié le 26 août 2015 à 09:17, par Jac34
Il est vrai que pour l'instant la FDJ est très discrète. Attendons la suite.