l'Actualité

toutes les actualités

Kenny Elissonde n’a plus de joker

le 08 sept. 2016 - Tour d'Espagne, étape 17
Omar Fraile (Dimension Data) ne lâche rien. En franchissant le premier et devant Alexandre Geniez le premier col de cette étape, il a marqué cinq points et s’est rapproché à trois unités de Kenny Elissonde, toujours meilleur grimpeur. Le porteur du maillot à pois sait que tout se décidera samedi et a pu fomenter son plan pendant que Mathieu Ladagnous prenait part à une échappée de 28 coureurs.

« J’ai tenté en début d’étape, dit Kenny, Fraile m’a suivi. Il a tenté je l’ai suivi aussi, après j’ai coincé un peu dans le premier col et il a repris des points sur moi mais après il n’était pas dans l’échappée. Tout va se jouer samedi. Aujourd’hui et au lendemain de la journée de repos c’était difficile mais sur un Grand Tour ça arrive, j ai limité la casse. Fraile est fort je lui tire mon chapeau, on va se le jouer samedi, ça aura été un beau duel et on se serrera la main à la fin. Je vais penser à m’économiser, je n’ai par exemple aucun intérêt à faire le chrono à fond vendredi. »

Après cette première escarmouche à la sortie de Castellon, il a fallu plus de 50 kilomètres de bagarre pour voir enfin l’échappée se dessiner. Volumineuse et dont Mathias Fränk (IAM Cycling) est sorti vainqueur. Avec la côte de 4 kilomètres très pentue (passages à 21%), Mathieu Ladagnous savait ne pas être à son affaire.

« Je savais que l’arrivée ne me correspondait pas, dit-il. Demain il y aura un sprint et j’espère un beau résultat de Lorrenzo (Manzin) et je pense que plus une échappée n’ira au bout. J’ai essayé. Maintenant, on va tout donner pour le maillot à pois de Kenny. C’est vrai que Fraile est plus rapide que lui mais il a repris cinq points seulement. Ce n’est pas fini… »

Vos commentaires

Publié le 08 sept. 2016 à 11:59, par Jac34
Attendons les stratèges de la FDJ, pour Samedi.