l'Actualité

toutes les actualités

Kenny Elissonde ne lâche rien

le 10 sept. 2015 - Tour d'Espagne, étape 17
Dans l’unique contre la montre individuel de cette Vuelta, Kenny Elissonde avait un objectif : retrouver la quinzième place du classement général qui était la sienne mardi martin. Très rapidement, et même s’il a réalisé un bon chrono, il s’est rendu compte que son rival Romain Sicard (Europcar) était intouchable. Le leader de l’équipe FDJ a conservé son classement mais il lui reste trois grosses journées pour atteindre son but.

« Ce parcours exigeant beaucoup de puissance n’était pas fait pour les grimpeurs et donc pas pour Kenny, relativise Franck Pineau. Dans le dernier contre la montre d’une distance égale (38,7 km), au Tour de Pologne, il avait pris la quarantième place. Cette fois, il est à 2 minutes de la dixième place détenue par Fabio Aru. Il a fait un chrono très honnête et conserve donc sa seizième place au classement général. »

La Vuelta n’est pas finie pour autant. Faisant le cap vers Madrid qu’elle atteindra dimanche, elle proposera encore un terrain de jeu favorable aux attaquants. Le directeur sportif de la FDJ n’en démord pas, il y a encore des coups à tenter.

« Jusqu’à Madrid, Murilo Fischer va s’occuper personnellement de Kenny, il va le guider. Mes coureurs sont en forme, je le sens disposés à aller chercher quelque chose… »

Vos commentaires