l'Actualité

toutes les actualités

L’équipe FDJ reste ambitieuse

le 12 juil. 2017 - Tour de France, Etape 10
Deux jours après la déconvenue d’Arnaud Démare et de trois des équipiers qui l’avaient assisté en direction de Chambéry, le Tour de France a repris aujourd’hui en Dordogne par une étape de plaine. L’équipe FDJ, forcément, s’adapte à une situation nouvelle mais ne manque pas d’ambition.

Cette étape s’est résumée en l’échappée de deux coureurs, dès le départ, Offredo (Wanty-Groupe Gobert) et Gesbert (Fortuneo-Oscaro), repris dans les dix derniers kilomètres. Tranquille et magnifiée par les paysages périgourdins, elle a été gagnée par Kittel (Quick Step Floors) au terme d’un sprint dans lequel Davide Cimolaï a figuré.

 

 

"Davide Cimolaï va essayer de faire des placettes dans les sprints et Thibaut va bouger" Y.Madiot

 

 

« La journée de repos a été très calme, dit Yvon Madiot, il a plu toute la journée. Les gars ne sont pas sortis, ils ont fait du home trainer et se sont reposé. L’absence d’Arnaud et de trois des équipiers change deux ou trois bricoles dans notre façon de voir le Tour. C’était tout pour Arnaud, ça perturbe un peu mais nous restons concentrés. Davide Cimolaï va essayer de faire des placettes dans les sprints et Thibaut va bouger. Il n’a pas le choix s’il veut tirer son épingle du jeu. Ce matin au briefing et je pense que ce n’est qu’un début, il était de bonne humeur… »  

 

« La reprise a été tranquille. L’étape était facile. Pour les coureurs, ça roulait vite mais le vent était favorable. Dans le sprint Olivier Le Gac a aidé Cimo (14e) à se placer mais ce n’est pas évident, il n’a pas fait de sprint massif depuis longtemps même s’il a gagné cette année dans le Tour de Catalogne. Aujourd’hui, il n’y avait pas grand-chose à gratter pour nous, demain c’est bis repetita sur des routes un plus tortueuses. »

 

 

Par Gilles Le Roc’h 

Vos commentaires