l'Actualité

toutes les actualités

La belle troisième place de Lorrenzo Manzin

le 16 juin 2017 - Route du Sud, Etape 2
Lorrenzo Manzin a obtenu l’un de ses plus beaux résultats de la saison en prenant la troisième place de la deuxième étape de la Route du Sud gagnée par l’Italien Elia Viviani (Team Sky). Ce fut pour l’équipe FDJ une journée plus tranquille que la veille.

 

Après la très forte chaleur de la première étape, les coureurs ont évolué dans de meilleures conditions, comme le dit Franck Pineau, ce fut une belle journée d’été.

 

 

"Ceux qui travaillent toute l’année ont donc la possibilité de penser à eux" F.Pineau

 

 

« Les gars avaient pour consigne d’essayer de prendre l’échappée, explique le directeur sportif de l’équipe FDJ. Ici, nous n’avons pas un leader désigné et ceux qui travaillent toute l’année ont donc la possibilité de penser à eux. Finalement, trois coureurs seulement ont trouvé l’ouverture et puisque nous n’étions pas devant, ce fut une journée tranquille dans le peloton dans l’attente du final. »

 

L’Australien Miles Scotson (BMC) a été le dernier repris à 4 kilomètres de l’arrivée et déjà Lorrenzo Manzin était entouré par ses équipiers.

 

 

"Il devance aussi des sprinteurs comme Drucker (BMC) et Coquard (Direct Energie)" F.Pineau

 

 

« Johan Le Bon a lancé le mouvement à 5 kilomètres de l’arrivée, poursuit Franck Pineau, avant d’être relayé par Matthieu Ladagnous et Marc Fournier. Marc regrettait un peu de n’avoir pas beaucoup travaillé avec Lorrenzo ces dernières semaines. A 300 mètres de la ligne d’arrivée, il a entendu un coureur lui parler ‘’Vas-y, Vas-y’’ mais il a cru entendre la voix de Bryan Coquard et a eu peur d’être trompé. C’était Lorrenzo qui était dans sa roue mais ça ne l’a pas empêché de faire un très beau sprint. Il n’a pas à rougir d’être devancé par Viviani et Barbero (Movistar) qui vont vite. Il devance aussi des sprinteurs comme Drucker (BMC) et Coquard (Direct Energie) »

 

Demain, les coureurs de la Route du Sud affronteront la rituelle étape de montagne avec une arrivée à Gavarnie en passant par le Tourmalet et l’inédit col de Gaborisse. En tout près de 4.000 mètres de dénivelé positif. 

 

 

 Par Gilles Le Roc’h   

Vos commentaires

Publié le 17 juin 2017 à 10:28, par charles
MANZIN a été tout près de la victoire, bravo à lui, avec des "si" et peut être avec une meilleure cohésion la victoire aurait été pour lui.