l'Actualité

toutes les actualités

La chaleur et l’absence de Mika

le 24 août 2016 - Tour du Poitou-Charentes, étape 1
La blessure et l’absence de Mickael Delage, durement touché dimanche dans la Cyclassic de Hambourg, ont été ressenties par Arnaud Démare et toute l’équipe FDJ dans la première étape du Tour du Poitou-Charentes. Dans un sprint que le Trèfle avait préparé avec beaucoup de sérieux, il a manqué un lanceur pour permettre à Arnaud de lutter pour la victoire revenue à Bouhanni (Cofidis). Il a pris la dixième place.

« C’est une évidence, dit Yvon Madiot, il a manqué un voire deux lanceurs. Certes Mika a manqué mais la chaleur n’a pas été un facteur favorable. Marc Sarreau et Daniel Hoelgaard, les deux plus rapides équipiers de notre sprinteur ici, ont souffert et ça nous a désorganisés. C’est dommage parce que l’équipe avait vraiment bien fonctionné mais il y a des situations qu’il faut savoir admettre… »

Quatre coureurs s’étaient échappés en début d’étape et l’équipe FDJ, comme Cofidis, a travaillé en tête de peloton pour favoriser un sprint.

« Jérémy Roy a beaucoup roulé et m’a dit, à l’arrivée, qu’il a de super bonnes jambes, dit Yvon. Il est vrai qu’il est souvent à l’aise dans cette épreuve et il emmenait encore dans le final. Il peut envisager le contre la montre de jeudi après-midi avec ambition.

Puis Anthony Roux a bien remonté Arnaud. Yoann Offredo et Ignas Konovalovas ont pris le relais et fait un gros travail mais pour le dernier effort, il a manqué un relais à notre sprinteur qui s’est retrouvé esseulé et enfermé. Demain, de devrait être une étape semblable et on fera plus simple. On va cibler le moment où on va se mettre en action. Il va falloir être réaliste. Courir juste et avec nos moyens. »

Vos commentaires