l'Actualité

toutes les actualités

La décompression était attendue

le 26 mars 2016 - Grand Prix E3 Harelbeke, GP E3
Il y a eu de la baston ce vendredi en Flandres pour le Grand Prix E3 ! Le Polonais Kwiatkowski (Team Sky) s’est imposé avec brio, le Suisse Cancellara (Trek-Segafredo) a fait impression et l’équipe FDJ, notamment le vainqueur de Milan-San Remo Arnaud Démare en a bavé un peu mais rien qui ne chagrine Marc Madiot et Frédéric Guesdon.

« Franchement, dit Marc Madiot, je m’attendais un peu à ce qu’on soit un peu dans le dur. Après l’euphorie d’une telle victoire, il y a toujours décompression. Du vainqueur, des équipiers, de tout le monde... Aujourd’hui nous n’avions pas d’étincelle mais c’est normal. Quand tu touches le plafond, il faut redescendre ! Après l’euphorie, tu dois de nouveau avoir mal aux jambes, avoir de la souffrance qui est le quotidien du coureur cycliste. Comme le disait Arnaud Démare à l’arrivée ‘’ça fait du bien de prendre une claque dans la gueule !’’

Ce Grand Prix E3, petit Tour des Flandres, a d’abord été animé par une échappée de 7 coureurs. Olivier Le Gac y est allé à contre-temps et n’a pu se joindre à eux mais il a pu, ainsi, tester ses jambes !

« Dans le Taaienberg, à 70 kilomètres de l’arrivée, explique Frédéric Guesdon, l’équipe Etixx-Quick Step a fait le forcing et fait exploser le peloton. Arnaud Démare était présent dans le deuxième groupe qui a opéré la jonction mais il a sauté ensuite. Dans cette course aujourd’hui, il fallait être à 100% pas à 90% ! »

Finalement, les équipiers d’Arnaud ont été pour la plupart au niveau de leur leader, même si certains ont rappelé qu’ils vont bien, même si Johan Le Bon a été victime d’un mauvais placement. Si, à Harelbeke, il n’y a pas eu de résultat, le Trèfle ne s’en émeut pas.

« Dimanche, poursuit Fred, il y a Gand-Wevelgem qui convient mieux à Arnaud. De toute façon, on peut dire qu’on a déjà réussi notre saison des classiques après la victoire à San Remo mais nous n’avons pas envie d’en rester là. D’ici à la fin de Paris-Roubaix, on veut tous un résultat majeur ! »

Vos commentaires