l'Actualité

toutes les actualités

La FDJ termine sur une très belle note collective

le 03 oct. 2016 - Tour de Lombardie
Seul le résultat a fait défaut. Malchanceux, Sébastien Reichenbach n’a pu concrétiser à Bergame le très bon travail de ses équipiers dans le Tour de Lombardie gagné par le favori, le Colombien Esteban Chaves (Orica-Bike Exchange). Martial Gayant était pourtant satisfait au soir d’une saison qui a vu l’équipe FDJ obtenir son meilleur résultat dans le World Tour par équipes (11e).

« Ça, il faut dire que Sébastien Reichenbach a été malchanceux puisque dans le final, au moment où un groupe de 16 coureurs a pris l’avantage, il a été emmené par Bauke Mollema (Trek-Segafredo) qui a raté un virage, explique le directeur sportif du Trèfle. Il y a eu une cassure et si notre leader avait de bonnes jambes, il n’est jamais rentré. C’est dommage parce que l’équipe avait vraiment bien travaillé. »

Dans les 80 derniers kilomètres, le Trèfle a en effet pris les choses en main derrière quatre échappés, notamment Rudy Molard (Cofidis) qui portera les coureurs de l’équipe FDJ en 2017.

« On voulait durcir la course, être dans le travail, dit Martial. Je savais que dans mon équipe certains ne passeraient pas les dernières difficultés. Jérémy Roy, Steve Morabito, Christian Eiking et Alexandre Géniez ont roulé et je peux dire que les gars ont de nouveau constitué une belle équipe aujourd’hui. Il y a eu une vraie cohésion sur un parcours difficile, sur des routes étroites. J’ai trouvé ça bien. Après, pour Seb, c’est dommage parce que ça se joue sur un fait de course… »

Martial apprécie de raconter une anecdote concernant Christian. « Après avoir bien travaillé, il a voulu terminer, surtout il avait peur de ne pas voir Bergame, de se perdre sur les routes d’Italie et il a donc suivi les flèches du parcours. Je dois dire qu’autant dans le Tour d’Emilie cela ne s’était pas bien passé, autant dans les trois courses suivantes, il a compris être dans une académie pour deux ans. Il s’est fait apprécier par ses équipiers. Pour moi, le livre 2016 se ferme bien. Le résultat n’est pas là mais c’est comme ça qu’on construit un groupe. »

Au classement du World Tour, l’équipe FDJ place deux coureurs dans les 25 premiers (Thibaut Pinot est 17e, Arnaud Démare est 25e) et prend la onzième place du classement par équipes.

Vos commentaires