l'Actualité

toutes les actualités

Laurent Pichon joue placé

le 06 mai 2016 - 4 jours de Dunkerque, Etapes 2 et 3
Il y a deux semaines, Laurent Pichon avait dit son désir de bien figurer dans les Quatre Jours de Dunkerque et si les trois premières étapes ont été réglées au sprint par Coquard (Direct Energie), le Breton de l’équipe FDJ a démontré avoir les jambes pouvant lui permettre d’obtenir un bon résultat dans l’étape reine samedi à Cassel.

Au cours de ces deux derniers jours Laurent a vécu deux fortunes diverses. Jeudi, après avoir fait en sorte de bien placer Daniel Hoelgaard pour le sprint qui s’annonçait, il a attendu ce dernier victime d’une crevaison. Constatant que le jeune Norvégien était dans l’incapacité de reprendre sa place dans le peloton, il a entrepris d’y reprendre la sienne en suivant la file des voitures des directeurs sportifs à 4 kilomètres de l’arrivée. Les commissaires, pour cette manœuvre licite, lui ont infligé une sanction de 20 secondes. Quand ils ont vu Johan Le Bon en faire de même pour les mêmes raisons, il lui ont fait un barrage.

De quoi mettre Franck Pineau en rage. Le directeur sportif du Trèfle n’a certes pas réussi à faire effacer les sentences mais il a su dire le sentiment d’injustice qui était le sien après l’arrivée. Ce matin, les mêmes commissaires, dans un souci d’apaisement, lui ont offert une rose. Sans pour autant lui faire la fleur de réhabiliter Laurent Pichon au classement.

« Peu après le départ de la troisième étape, explique-t-il, Laurent a pris place dans une échappée de six coureurs mais l’équipe Fortuneo-Vital Concept, non représentée, a travaillé pour l’annuler. Il y eut ensuite une autre échappée de quatre coureurs qui n’ont pu éviter le sprint. L’arrivée était jugée en faux-plat montant et nous avions décidé de faire le sprint sur Laurent. Septième, il a répondu présent, je suis content. Surtout, il a démontré avoir de bonnes jambes avant l’étape de Cassel qui sera décisive. Nous y serons présents avec lui mais aussi Pierre-Henri Lecuisinier et le jeune Jérémy Maison qui grimpe bien et sera plus à son affaire que dans le vent… »

Vos commentaires