l'Actualité

toutes les actualités

Le peloton a joué et a perdu…

le 20 mars 2015 - Tour de Catalogne, étape 1
Le Tour de Catalogne s’est offert un scénario peu banal dans la première étape disputée lundi autour de Calella. Le Polonais Paterski (CCC-Sprandi) l’a emporté devant Pierre Rolland (Europcar) et Bart De Clercq (Lotto-Soudal), franchissant la ligne d’arrivée avec 2’42’’ d’avance.

« Ils se sont échappés au km 50, explique Thierry Bricaud, et puisque l’équipe FDJ ne va pas gagner le Tour de Catalogne, on n’était pas là pour lancer la poursuite. Finalement, tout le monde s’est regardé, c’était à qui allait craquer le premier... Je n’ai pas tout compris. »

Les trois échappés avaient treize minute d’avance à 100 kilomètres de l’arrivée, 10 minutes 35 kilomètres plus loin et c’est très tardivement, à 30 kilomètres de Calella, que le peloton a vraiment roulé. Trop tard, bien évidemment.

« Les échappés n’ont pas été revus mais ce n’était pas non plus l’étape la plus favorable pour Kevin Reza, on savait bien que quelques sprinteurs passeraient les bosses de la fin de parcours. Ça a roulé vite pour finir et quatre de mes coureurs ont fini dans le peloton, Kevin Reza, Kenny Elissonde qui me semblent être bien, Jussi Veikkanen et Pierre-Henri Le Cuisinier. Nos petits jeunes Olivier Le Gac et Lorrenzo Manzin ont sauté mais ils sont en apprentissage. En revanche, l’absence devant d’Alexandre Géniez et Anthony Roux est incompréhensible ! »

Vos commentaires