l'Actualité

toutes les actualités

Le premier point World Tour pour Steve Morabito

le 25 janv. 2016 - Tour Down Under, Etape 3, Glenelg – Campbelltown (139 km)
Simon Gerrans (Orica-GreenEgde), victime d’une chute la veille, s’est imposé dans une étape de costauds jeudi, étape au cours de laquelle les deux leaders de l’équipe FDJ ont répondu présents. Steve Morabito, très beau cinquième à Campbelltown intègre le Top 10 tandis que Anthony Roux règle à la seizième place un deuxième groupe pointé à 22 secondes.
La côte de Coorkscrew, 3 kilomètres avec des passages à 13%, située à 6 kilomètres de l’arrivée, constituait bien le juge de paix d’une journée marquée par la fugue en solitaire, mais vaine, du Belge De Vreese (Astana). C’est dans la préparation de la difficulté du jour, nécessitant un bon placement sur une route sinueuse, que tout s’est joué.

La chute de Burghardt (BMC) et Arredondo (Trek-Segafredo) a coupé en deux le peloton qui s’est reformé avant l’ascension qui s’est faite à un rythme soutenu et dans laquelle s’est dégagée une dizaine de coureurs, Gerrans, le leader McCarthy (Tinkoff), Ruben Fernandez (Movistar), Dennis et Porte (BMC), Pozzovivo (ag2r-La Mondiale), Valls (Lotto-Soudal) et Steve, reprenant après le sommet les attaquants Woods (Cannondale) et Henao (Team Sky).

« Nous espérions que Steve répondrait présent si ça montait très vite, assure Frédéric Guesdon, et il a répondu présent. Anthony Roux a fait une belle montée et a terminé à la seizième place mais au classement général, la bonne opération revient à Steve qui est désormais huitième dans le temps du cinquième. Il y a un bon général à aller chercher samedi dans la double ascension de Willunga. »

Dans le final, Steve a même tenté sa chance à 2 kilomètres de l’arrivée dans la portion descendante vers Campbelltown mais la vitesse était beaucoup trop rapide pour qu’il puisse surprendre ses rivaux. A l’arrivée, l’habituel lieutenant de Thibaut Pinot a pris la cinquième place rapportant à l’équipe FDJ son premier point World Tour de l’année.

« L’étape de vendredi, jugée à Victor Harbour, ne devrait pas modifier le classement général et permettra la victoire d’un sprinteur même si je pense que le peloton ne sera pas groupé, poursuit Frédéric, mais celle de samedi peut permettre à Steve de grignoter des places. Aujourd’hui, il faisait moins chaud, de 33 à 35 degrés, et toute l’équipe, de nouveau, a bien travaillé. Pour le moment, tout se passe bien… »

Vos commentaires