l'Actualité

toutes les actualités

Le sort s’acharne sur Arnaud Démare

le 26 août 2016 - Tour du Poitou-Charentes, étape 5
C’est à se demander ce qu’il doit faire. Depuis la première étape du Tour de Wallonie, fin juillet, Arnaud Démare accumule les coups de malchance et ne parvient pas à convertir par les victoires les excellentes sensations qui sont les siennes. Dans la dernière étape du Tour du Poitou-Charentes, le sprinteur de la FDJ a été victime d’une nouvelle chute qui l’a privé d’un sprint pour la gagne revenu à l’Italien Sonny Colbrelli (Bardiani-CSF). La victoire finale est pour Sylvain Chavanel (Direct Energie). Anthony Roux et Jérémy Roy ont conservé leur 6e et 7e place.

« Vraiment Arnaud n’a pas de chance, dit Yvon Madiot. A 10 kilomètres de l’arrivée, Yoann Offredo et lui étaient en deuxième et troisième position, juste derrière Adrien Petit (Direct Energie) qui rate un virage. Yoann se cabre et se met de travers sans tomber. Arnaud passe par dessus et se retrouve de l’autre côté d’un haricot. Il s’est ouvert le bras déjà abimé à Hambourg. Ça commençait à guérir… Ce n’est pas trop grave mais il est un peu désabusé, même s’il prend ça avec fatalisme. Ils se placent idéalement en essayant de se mettre à l’abri. Que faire de mieux que d’être en deuxième et troisième position ?»

« C’est rageant, poursuit Yvon, parce que tout s’était bien passé, tout le monde marche de mieux en mieux dans l’équipe. A un tour de l‘arrivée, les gars avaient mis un petit coup de vis pour fatiguer les adversaires, et ça payait, il y avait moins de mecs dans le peloton. Nous avions perdu seulement Sébastien Chavanel et Marc Sarreau qui avaient travaillé auparavant… Et puis voilà, cette chute qui gâche tout une nouvelle fois… »

Dans le sprint, Anthony Roux a pris la septième place et conservé sa place au classement général. Tout comme Jérémy Roy.

Vos commentaires