l'Actualité

toutes les actualités

Les jeunes n'ont pas perdu leur temps !

le 08 mars 2015
Frédéric Guesdon était satisfait de ses troupes dans les Trois Jours de la Flandre Occidentale. Avec quatre jeunes néo-pros et deux coureurs expérimentés en quête de sensations, le directeur sportif de l'équipe FDJ estime que cette épreuve aura été très profitable à son groupe. En terme de travail et d'expérience.

"J'avais six coureurs au départ, rappelle-t-il, quatre petits jeunes découvrant la Belgique et deux plus anciens qui ne sont pas encore au top. Ce soir, je suis certain que cette course aura été bénéfique à tout le monde même si cela ne s'est pas vu dans le résultat.

Samedi, Marc Sarreau aurait dû prendre une place d'honneur mais il a été victime d'une chute dans le peloton et c'est dommage parce que ça lui aurait du bien au moral. Dimanche, Olivier Le Gac n'a pas eu de mal à conserver sa place dans un premier groupe de 50 coureurs, d'où Anthony Geslin a été distancé sur crevaison.

Dans l'ensemble, j'ai trouvé mes coureurs appliqués. Dimanche. Il fallait soigner le placement au pied du Mont Kemmel puis dans la plaine où il y avait des risques de bordures et ils se sont bien débrouilllés. Pourtant Lorenzo Manzin n'a pas beaucoup couru depuis le Tour Down Under en janvier, Marc Sarreau a été malade après l'Etoile de Bessèges, Pierre-Henri Le Cuisinier reprend et n'était pas sur son terrain de prédilection.

Olivier Le Gac l'était davantage mais il le sera tout autant dans les Ardennaises. Il est important pour lui de découvrir tous les terrains puis de faire le bilan en fin de saison. Pour le moment, il me fait penser à Philippe Gilbert au même âge, agile dans les monts et dans les côtes."

Vos commentaires