l'Actualité

toutes les actualités

Liège - Bastogne - Liège

le 28 avril 2014
Anthony Roux a pris date. Liège-Bastogne-Liège a permis à Anthony Roux de prendre conscience de ses qualités dans les classiques ardennaises. Après sa quinzième place dans l’Amstel Gold Race, il y a une semaine, il a fini La Doyenne dans le Top 20.

Sans son leader naturel Arthur Vichot, l’équipe fdj.fr savait qu’il lui serait difficile d’accrocher des points World Tour mais elle a néanmoins fait une belle course dans les côtes liégeoises.

« Après la Redoute, j’avais encore six coureurs dans un peloton de 80 coureurs, dit Marc Madiot. Benoît Vaugrenard a cédé le premier. Puis Pierrick Fedrigo et Laurent Pichon. Après la côte des Forges, il restait donc Jérémy Roy, Arnold Jeannesson et Anthony Roux. »

Dans un final musclé, le peloton roulant vite derrière deux premiers attaquants sérieux, l’Italien Pozzovivo (Ag2R-La Mondiale) et le Colombien Arredondo (Trek Factory), Anthony Roux a soigné son placement et a bien entendu laissé l’initiative à des équipes mieux représentées, notamment la formation Movistar tirant le peloton en file indienne derrière Caruso (Katusha) et Pozzovivo, sortis dans la côte de Saint-Nicolas.

Anthony a fait l’effort juste pour se replacer dans la côte d’Ans menant à l’arrivée mais l’attaque de Dan Martin (Garmin-Sharp), provoquant la réaction de tous les favoris, a eu raison de son ambition. Anthony a reculé et a fini à la 18e place, quelques secondes après le vainqueur Simon Gerrans (Orica-Greenedge). Fort des enseignements à tirer de cette bonne semaine.

« C’est évident, poursuit Marc, l’absence de notre leader nous a été préjudiciable mais collectivement l’équipe a bien fonctionné. L’an prochain, nous suivrons le même programme avec nos coureurs. Arthur Vichot aura un groupe solide pour l’épauler. »

Vos commentaires