l'Actualité

toutes les actualités

Lorrenzo Manzin et les crevaisons en vedette

le 31 août 2015 - Tour d'Espagne, étape 9
La neuvième étape de la Vuelta a permis à Lorrenzo Manzin d’entrer dans un nouveau registre. Le jeune sprinteur de l’équipe FDJ a en effet pris place dans une échappée de 14 coureurs qui a buté sur la double ascension finale mais sa présence à l’avant a été utile à ses équipiers.

« Etre présent dans l’échappée du jour était nécessaire, assure Franck Pineau, et je suis ravi que ce soit Lorrenzo Manzin qui ait tenu ce rôle. Cela lui a donné un rôle différent dans la course et permis à ses équipiers de se concentrer sur le final qui n’était pas simple avec cette côte proposant des passages à 19 ou 20% »

Face à des puncheurs présents à l’avant, Lorrenzo n’avait pas les armes sur de telles pentes pour résister et il a été logiquement distancé et s’il s’apprêtait ensuite à assister Kenny Elissonde, le scénario a été perturbé par des crevaisons.

« Nous en avons eu 7, s’étonne le directeur sportif de la FDJ, et elles nous ont privé de force dans le final. Lorrenzo n’a donc pas pu être utile à son leader, Kevin Reza qui marche bien n’a pas pu rester à ses côtés. Kenny s’est donc débrouillé tout seul mais il a fait une belle montée, finissant à la 22e place, ce qui est aussi son classement général »

Lundi, la dixième étape sera jugée à Castellon avant un long transfert vers Andorre où sera vécue, mardi, la première journée de repos.

Vos commentaires