l'Actualité

toutes les actualités

Marc Sarreau, le métier qui rentre

le 07 oct. 2015 - Eurométropole Tour, 3e étape : BLANKENBERGE - NIEUWPOORT Samedi 3 Octobre 173,3 km
Cinquième vendredi de la deuxième étape disputée jugée au terme d’un final tortueux, Marc Sarreau n’a pas réédité le même sprint samedi dans la troisième étape. Même si lui est évidemment déçu parfois, Frédéric Guesdon a bien raison de rappeler qu’il est encore très jeune et au terme de sa première saison professionnelle.
« Vendredi, dit le directeur sportif de l’équipe FDJ, Marc a été très bien placé par ses équipiers à l’entame du dernier kilomètre, notamment par Olivier Le Gac et Lorrenzo Manzin. Sa cinquième place a récompensé un bel effort collectif. Samedi, il a manqué de main d’œuvre. Olivier Le Gac, qui semble s’être donné un coup sur un genou vendredi en remontant avec des musettes, a eu très mal en début de journée et a été contraint à l’abandon après 50 kilomètres. Pour lui c’est fin de saison et repos. Marc Fournier a fait du bon boulot et s’est relevé. Mathieu Ladagnous a été échappé toute la journée mais a été repris à 5 kilomètres de l’arrivée. Voilà, ils n’étaient plus que quatre et Marc était mal placé dans le dernier virage. Pas possible pour lui de faire un Top 10. »

« Peut-être aussi qu’il se ressent d’une chute à l’entraînement lundi, qu’il manque un peu de confiance mais il est très jeune encore et il boucle forcément sa première saison professionnelle avec de la fatigue. »

Dimanche la dernière étape de l’épreuve franco-belge proposera l’ascension du Paterberg et Frédéric Guesdon va sans doute changer son fusil d’ épaule.

« Ce sera peut-être un peu dur pour Marc, on peut aussi jouer dans le final avec Lorrenzo. Et puis Johan Le Bon qui peut toujours envisager un bon classement final doit quand même essayer de bouger et cette étape s’y prête. »

Vos commentaires