l'Actualité

toutes les actualités

Matthieu Ladagnous, 5e, conclut une belle course de la FDJ

le 31 mai 2015
Le méritant Alexis Vuillermoz s’est imposé samedi dans le Grand Prix de Plumelec en parvenant à anticiper le sprint réglé par Simon (Cofidis) et dont Matthieu Ladagnous a pris la cinquième place. A l’arrivée, Marc Madiot était très content de ses hommes.

« Nous avons fait une bonne course, assure le manager du Trèfle, très heureux de la rentrée de ses deux ‘’anciens’’ blessés, Pierre-Henri Le Cuisinier et Johan Le Bon. Dans le final, il doit rester 35 à 40 coureurs et il y en avait sept de chez nous. Seul Jérémy Roy qui s’était auparavant échappé a coincé un peu. Ils sont physiquement bien et pas attentistes. Quand le premier coup de 5 coureurs a été repris, Anthony Geslin et Pierre-Henri ont été dans un coup de onze coureurs. Puis Laurent Pichon y est allé aussi. Puis Jérémy Roy avec Voeckler notamment. Ce dernier a été repris à 15 kilomètres de l’arrivée et Anthony Geslin a encore tenté sa chance avec Sepulveda (Bretagne-Séché). Finalement, ça s’est joué dans la dernière bosse. ‘’Lada’’ compile bonne gestion et efficacité. C’est une valeur sûre ! »

Marc avait eu un regard différent pour ses trois anciens champions du monde Le Bon, Le Cuisinier et Olivier Le Gac et ce qu’il a vu lui permet de délivrer un pronostic pour une course chère à son cœur.

« J’en prends le pari, les trois gamins seront très bien la semaine prochaine dans les Boucles de La Mayenne. Ils vont bien et ils ont faim… »

Dis Marc, n’est ce pas ce qu’on appelle mettre de la pression ?

Vos commentaires