l'Actualité

toutes les actualités

Nokere Koerse

le 20 mars 2014
Un peu moins d’une semaine après son abandon dans Paris-Nice en raison d’une douleur à un genou, Nacer Bouhanni a repris la compétition dans la Nokere Koerse, a bénéficié du travail d’une équipe entièrement dévouée à sa cause et pris la troisième place, d’un rien, de la course gagnée par De Haes (Lotto-Belisol).

Il faut le dire, tout est parti de travers dans cette belle course flamande qui appelle, pour les semaines à venir, les grands rendez-vous où le Trèfle a dispersé un peu de son ADN depuis 1997.

En effet, d’entrée de jeu, une échappée de 17 coureurs a vu le jour et à l’énoncé des dossards dans Radio-Tour, Marc Madiot devait bien enregistrer que son équipe n’était malheureusement pas concernée.

« L’écart est monté rapidement à trois minutes,dit Marc, et il a fallu très rapidement réagir. Mes coureurs ont donc commencé le travail, loin de l’arrivée, en sachant que ce serait tendu toute la journée ! »

Une poursuite méthodique, engagée par Johan Le Bon, Pierre-Henri Le Cuisinier, Jussi Veikkanen, Arnaud Courteille et Laurent Mangel qui a rendu les armes dans le dernier tour de circuit.

« L’écart avec les échappés n’a cessé de décliner, explique Marc, mais à l’amorce des deux derniers kilomètres, il restait trente secondes, j’ai cru que c’était plié. Pourtant avec un faux-plat montant, une descente, la cuvette et l’arrivée en faux-plat montant pavé, c’est rentré sur les deux derniers attaquants. Nacer était protégé par Geoffrey Soupe et Sébastien Chavanel, c’était confus, pas facile de tout comprendre. Quand il a vu les sprinteurs prendre des risques, il a compris qu’il fallait y aller. A 500 mètres il était 20e. Sur la ligne, il lui a manqué un vélo et a fini troisième. C’est un peu dommage mais la bonne nouvelle est qu’il n’a plus mal au genou. Nacer sera opérationnel, dimanche, dans Cholet-Pays de la Loire ! »

Vos commentaires