l'Actualité

toutes les actualités

Odd Christian Eiking est dans le jeu

le 18 janv. 2017 - Tour Down Under, Etape 2, Stirling – Paracombe (148,5 km)
Richie Porte a fait une démonstration dans le raidard de Paracombe où était jugée l’arrivée de la deuxième étape du Tour Down Under. Le leader de l’équipe BMC a devancé de 16 secondes Gorka Izagirre (Movistar) et Esteban Chaves (Orica-Scott), et de 19 secondes un groupe de 17 coureurs que Odd Christian Eiking (à 29 secondes) a loupé d’un rien. Pas dans un grand jour, Anthony Roux a concédé 50 secondes.

« Nous avons assisté au scénario prévu lors du briefing, dit Jussi Veikkanen calmement. Nous avons d’abord fait le circuit habituel à Stirling, 5 fois 25 kilomètres. Il y avait un sprint intermédiaire et ça a roulé très vite dans le premier tour. Ensuite, Sütterlin (Movistar) s’est échappé en solitaire. Il a été repris à 40 kilomètres de l’arrivée, la course étant cadenassée par les équipes BMC, Orica et Sky mais Henao a été victime d’une crevaison.

 

 

"Ça ne me surprend pas, il a bien préparé cette course [...] Il est dans le match"

 

 

Pour nous, il n’y a rien à regretter. Grâce à ses équipiers, Anthony Roux a viré très bien placé en bas du raidard mais il m’a dit n’avoir pas eu les jambes pour tenir. Je pense que c’est le contrecoup de la chaleur de mardi, il a fini avec Simon Gerrans (Orica-Scott).

 

Devant lui, poursuit Jussi, il y avait donc Odd (Eiking) mais ça ne me surprend pas, il a bien préparé cette course. Son boulot, aujourd’hui, était de rester vigilant au départ afin de ne pas laisser partir un gros groupe puis de faire au mieux dans la dernière difficulté. Il est dans le match. Dommage qu’il ne soit pas dans le groupe dix secondes devant lui, il serait pour la 6e place du classement général. Il a des choses à montrer. Il m’a dit que c’était les premiers efforts et qu’il espère être mieux samedi dans Willunga Hill où il est possible de reprendre du temps. Il est dans le jeu.»

 

La troisième étape jeudi, se dispute à Victor Harbour que les coureurs de l’équipe FDJ connaissent bien. «  C’est souvent le jour des surprises, dit Jussi, mais demain il n’y aura pas beaucoup de vent. Je ne suis pas certain, toutefois, qu’il y aura un sprint massif. »

 

Enfin le directeur sportif de l’équipe FDJ donne des nouvelles de Johan Le Bon contraint à l’abandon dès le premier jour.

 

« Johan est rentré mardi soir à l’hôtel. Il est bien râpé et a beaucoup de courbatures. Il reste avec nous pour se reposer deux ou trois jours et je pense qu’avant de rentrer en Europe il va rouler un peu. »

Vos commentaires

Publié le 19 janv. 2017 à 06:55, par Jean cabel
Bon retablissement a Johan le Bon
Toute la Bretagne est avec toi
Publié le 18 janv. 2017 à 21:17, par Gehin philippe
Super ces infos !
Publié le 18 janv. 2017 à 20:41, par Abot
Bon début de saison