l'Actualité

toutes les actualités

« On s’est loupés ! »

le 22 sept. 2016 - Eneco Tour, étape 3
Frédéric Guesdon et ses coureurs engagés dans l’Eneco Tour misaient beaucoup sur l’arrivée de la troisième étape jugée à Ardooie, se souvenant de réussites passées mais le cyclisme n’est pas un éternel recommencement. Arnaud Démare et ses équipiers n’ont pas lutter pour la victoire ce mercredi.

Dans le déroulement de cette étape, le scénario a été conventionnel avec l’échappée de 5 coureurs, Arashiro (Lampre-Merida), Elmiger (IAM Cycling), Asselman (Roompot-Oranje), McNally (Wanty-Groupe Gobert) et Stijn Steels (Topsport Vlaanderen). Il l’a été beaucoup moins dans le final puisque le peloton a sans doute trop joué et si les cinq hommes de tête, repris dans les 200 derniers mètres, ne s’étaient à ce point regardés, la victoire ne serait jamais revenue à Peter Sagan au sprint. Le premier coureur de l’équipe FDJ, Marc Sarreau, est onzième, Arnaud Démare est quinzième.

« On s’est loupé, on est passé à travers ! dit Frédéric Guesdon sans précaution. On espérait beaucoup mieux. Les gars été débordés avant le dernier kilomètre, ils n’étaient pas bien regroupés dans le final. A 1,5 km de la ligne d’arrivée, on devait être placés, on ne l’était pas…  Ils se sont perdus, il y en a un à droite, l’autre à gauche. C’est une déception ! »

« Demain, poursuit le directeur sportif du Trèfle, le final vers Sint-Pieters-Leeuw est plus dur, avec les dernières côtes de la Brussels Classic et des  secteurs pavés. En tout cas, j’espère une course plus dure parce que Arnaud a une bonne condition physique. Nous avons une marge de manoeuvre réduite, il faut que tout aille dans le bon sens, une course dure, une belle arrivée et les mecs au top mais j’y crois ! »

Vos commentaires

Publié le 26 sept. 2016 à 10:29, par koolpappy
Ce sont des évènements qui arrivent.. Quand on lit par ailleurs le palmarès global de la FDJ force est de reconnaître que ce gente de mésaventure n'est pas fréquente.