l'Actualité

toutes les actualités

« On veut marquer des points ! »

le 19 janv. 2016 - Tour Down Under, Critérium
C’est fait, les premiers tours de roue de la saison 2016 ont été donnés dimanche à Adelaïde dans le Critérium précédant traditionnellement de deux jours la première étape du Tour Down Under. Présent en Australie depuis une semaine avec ses hommes, Frédéric Guesdon nous fixe les objectifs de son groupe dans la première course World Tour de l’année.

« Nous sommes arrivés lundi matin pour un premier entraînement en fin d’après-midi, à la fraiche, dit-il. C’est une constante depuis notre arrivée, il fait chaud, 35° degrés environ et il fallait bien toute cette semaine pour que les coureurs s’acclimatent. Nous avons bien roulé, avec une belle sortie jeudi quand il faisait moins chaud. J’ai le sentiment que tout le monde est dans l’allure. De toute façon, il n’y a plus de petites courses et ici, déjà, il faut être en forme pour espérer quelque chose. »

Dimanche, dans un critérium toujours un peu nerveux, se souvenant de sa propre mésaventure il y a quelques années, et puisque l’équipe FDJ n’a pas dépêché un sprinteur en Australie, Frédéric Guesdon a incité ses coureurs à la prudence.

« Le principal était de ne pas tomber, poursuit-il, et je leur ai dit de finir leur préparation, de fournir des efforts s’ils en éprouvaient le besoin, et bien sûr de se faire plaisir. Ce fut le cas. » La victoire est revenue à Caleb Ewan (Orica-GreenEdge).

Le Tour Down Under, course de six étapes, est assez équilibré, pour moitié destiné aux sprinteurs, pour moitié aux puncheurs/grimpeurs. Même si les Australiens seront intenables de nouveau, le niveau est assez homogène, Frédéric voit bien son équipe réussir une bonne semaine.

« Steve Morabito est en forme, de même qu’Anthony Roux et tous deux peuvent réussir un bon classement général. Nous voulons marquer des points World Tour, ça passe par une victoire d’étape, un classement général, les deux qui sait ? L’étape clé, c’est jeudi et nous ferons les comptes après mais avec deux arrivées en côte et une autre située six kilomètres après une ascension, je pense qu’on a les bons coureurs ici.

Sinon, je pense que mes deux coureurs de classiques vont bien. De toute façon, Yoann Offredo et Johan Le Bon ne restent pas sur une bonne saison et doivent marcher très vite. Avec Johan, on ne sait jamais puisqu’il ne dit jamais qu’il est bien mais la course nous le dira rapidement à sa place. Laurent Pichon est bien motivé, avec l’âge mon vieux Ben (Vaugrenard) a besoin de courir pour progresser et Murilo Fischer a de bonnes jambes et apprécie la chaleur. Pour le moment, tout va bien ! »

Vos commentaires

Publié le 22 janv. 2016 à 10:56, par charles
Bon courage à toute l'équipe sous la chaleur,mais Morabito semble le seul à pouvoir obtenir un super classement et ensuite Roux ,mais pour la victoire d'étape plus difficile ??