l'Actualité

toutes les actualités

Pas de sprint massif pour finir...

le 22 févr. 2015 - Tour d'Oman, étape 6
Une fois n'est pas coutume, la dernière étape du Tour d'Oman ne s'est pas jouée au sprint. Une échappée de quatre coureurs partie de bonne heure a bien joué le coup et a permis à l'ancien recordman de l'heure Brändle (IAM) de l'emporter en solitaire. Arnaud Démare a pris la onzième place de l'étape.

"Le peloton a trop laissé faire, disait Martial Gayant, face à quatre coureurs, Van Meirhaege (Topsport Vlaanderen), Keisse (Etixx-Quick Step), Pate (Team Sky) et Brändle, qui se sont bien entendu. L'écart a été stabilisé à 4 minutes mais à l'entrée sur le circuit final il était encore de 3'20". Il restait 14 kilomètres..."

Le vainqueur de l'étape a fait la différence dans la dernière côte et s'est imposé avec quatre secondes d'avance sur Keisse, un peu plus d'une minute sur le peloton réglé par Sagan (Tinkoff-Saxo). Arnaud Démare a pris la onzième place, sans que cela soit bien significatif.

Pour la première fois depuis quelques années, l"équipe FDJ rentre donc bredouille du Golf Persique mais riche de quelques enseignements intéressants. L'équipe des classiques, homogène et motivée, sera prête pour la première classique, le Circuit Het Nieuwsblad la semaine prochaine en Belgique.

Et Thibaut Pinot, cinquième dans la "montagne verte" vendredi sait qu'il est dans les temps avant Tirreno-Adriatico qui constitue son premier objectif.

Vos commentaires