l'Actualité

toutes les actualités

Quand le vent est contraire…

le 30 mars 2016 - 3 jours de la Panne, Etape 1, La Panne – Zottegem (198,1 km)
C’est à croire que les courses en Flandres, cette année, se disputeront dans des conditions difficiles ! La première étape des Trois Jours de La Panne a de nouveau été marquée par un fort vent provoquant une course se déroulant à une allure folle (56 kilomètres dans la première heure). L’équipe FDJ, c’est le moins qu’on puisse dire, a connu une journée compliquée.

« Ça a commencé avant même que le départ réel soit donné, explique Frédéric Guesdon, avec une chute de Yoann Offredo qui était malade avant le départ. Il est reparti mais a abandonné. La course s’est élancée à une allure folle, il y a eu des bordures. Marc Fournier a également été distancé dans un groupe que les policiers ont arrêté de couvrir. Il a quitté la course lui-aussi. Nous étions partis à 7, nous n’étions déjà plus que 5 ! »

Le peloton était en morceaux et seul Olivier Le Gac a réussi à rester dans le premier groupe avant d’être victime d’une crevaison. Il a réussi à rentrer avant que le peloton se reforme.

« Johan le Bon a été victime d’une crevaison, poursuit le directeur sportif du Trèfle. Dépannage et gros effort avec Olivier Le Gac pour reprendre sa place mais ils y ont laissé des forces (23 secondes de retard pour Johan sur le peloton, 59 secondes sur le trio de tête réglé par Kristoff). Murilo Fischer a cassé une roue, a changé de vélo et a cassé une poigné de freins, il n’a pas revu la tête de course. Les jeunes Marc Sarreau et Daniel Hoelgaard, dont c’était la rentrée, n’étaient pas mal mais ont logiquement perdu du temps dans le final. Tout ça pour dire que ce fut une première étape difficile pour nous… »  

Vos commentaires