l'Actualité

toutes les actualités

Steve Morabito ne lâche rien !

le 15 juin 2017 - Tour de Suisse, Etape 6
Bien fatigué par le Tour d’Italie qu’il sent toujours dans les jambes, le rouleur suisse de l’équipe FDJ s’est battu avec les meilleurs dans l’ascension de l’Albula Pass, dernière difficulté de son Tour national. Bien mal payé de ses efforts, il ne pouvait pas avoir de regrets à La Punt.

 

« Cette étape proposait d’abord l’ascension du Grand Saint-Bernard, précise Jussi Veikkanen. On a essayé de prendre l’échappée, sans réussite et alors nous nous sommes concentrés sur Steve. Dans la descente Odd Eiking a été victime d’une glissade, il est petit peu râpé mais ça va. »

 

 

"C’est alors monté un peu trop vite pour lui et il a perdu le contact mais il a tout donné" J.Veikkanen

 

 

Derrière l’échappée dont le Canadien Woods (Cannondale-Drapac) a été le dernier repris à 10 kilomètres de l’arrivée, le groupe des costauds s’est progressivement réduit dans la dernière ascension en direction de La Punt.

 

« Dans un groupe réduit à 20 coureurs, poursuit le directeur sportif du Trèfle, Steve a attaqué à un peu plus de dix kilomètres de l’arrivée, voulant anticiper mais a été contré par le maillot jaune Caruso (BMC). C’est alors monté un peu trop vite pour lui et il a perdu le contact mais il a tout donné. Compte tenu de sa fatigue, il se défend bien. Odd Eiking a été distancé à mi-col et arrive quelques secondes derrière Steve. Arthur Vichot qui termine à deux minutes est solide et Anthony Roux a également un bon coup de pédale dans la montagne. Tous ont bien travaillé pour Steve. »

 

La victoire est revenue à Pozzovivo (ag2r-La Mondiale) qui a attaqué peu avant le sommet mais a conservé un maigre avantage au bas d’une descente faite sous une pluie battante.

 

 

"Nous serons actifs" J.Veikkanen

 

 

« Demain, il y a une arrivée au sommet à Sölden, poursuit Jussi, mais contrairement au tracé que Thibaut Pinot avait mis à profit il y a deux ans pour l’emporter, cette étape est longue de 160 kilomètres avec une montée sèche. On va discuter avec Steve, s’il est épuisé ou non ou s’il veut encore tenter quelque chose mais nous serons actifs.     

 

 

 Par Gilles Le Roc’h   

Vos commentaires

Publié le 16 juin 2017 à 12:18, par jac34
Remets-toi vite David, tu nous manques !!!!!